Soldes d'hiver : "Un bilan très décevant", souligne l'Alliance du Commerce

À noter, "une forte hausse des ventes en ligne, plus 113% entre 2019 et 2021", note le directeur général de l'Alliance du Commerce.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Soldes (illustration). (DAMIEN MEYER / AFP)

Le bilan des soldes est "très décevant, il ne faut pas oublier les commerçants dans les mesures de soutien", a alerté mardi 8 février sur franceinfo Yohann Petiot, directeur général de l'Alliance du Commerce et délégué général de l'Union du grand commerce de centre-ville (UCV), alors que les soldes d'hiver viennent de se terminer.

>> Désormais interdits de destruction, les invendus du luxe en quête de points de chute

franceinfo : Quel bilan tirez-vous des soldes ?

Yohann Petiot : Un bilan très décevant. Sur les trois premières semaines nous avons enregistrés une baisse d'activité de l'ordre de – 25% en magasin par rapport à 2019, ce qui est extrêmement important. On s'y attendait plus ou moins. Cette période des soldes a été marquée par des mesures de restrictions prises par le gouvernement pour lutter contre le Covid. Du télétravail, un nombre important de contaminations ou de cas contact, des classes fermées. Ce sont autant de raisons pour lesquelles les Français ne se sont pas déplacés et ne sont pas allés sur leur lieu de commerce et de bureaux et donc ont moins consommé.

Comment voyez-vous l'année 2022 ?

On la commence de manière incertaine avec la crise sanitaire mais on peut néanmoins être optimiste. Dès lors que la situation sanitaire s'améliore les clients ont plaisir à revenir en magasin, donc on espère qu'après cette cinquième vague, les clients reviendront en magasin. On est quand même très inquiets sur la situation économique globale qui pèse sur les dépenses de consommation et notamment sur celles d'habillement. Nous voulons dire au gouvernement que la crise n'est pas finie, que les commerces sont impactés par les mesures de restriction et il ne faut pas les oublier dans les mesures de soutien et d'aide mises en œuvre. Aujourd'hui, les commerces ont été totalement oubliés de toutes les aides mises en place en janvier.

Est-ce que les soldes ont encore du sens ?

Cela reste un moment important pour écouler les stocks. Si on ne le fait pas, ce sont des stocks qui restent, qui dorment et qui ne permettent pas aux commerçants de reconstituer leur trésorerie. C'est essentiel parce que cette trésorerie sert aux commerçants pour racheter de nouveaux produits, financer de nouvelles collections, rembourser leur dette. Si on rate les soldes, c'est autant de trésorerie que nous n'avons pas.

Les Français ont-ils changé leur manière de consommer ?

Oui. Il y a une forte hausse des ventes en ligne, plus 113% entre 2019 et 2021. Il y a aussi une volonté de davantage aller vers les zones assez ouvertes, les zones d'activités en périphérie des villes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Soldes 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.