Santé : le tourisme médical se développe en France

De plus en plus, des patients étrangers viennent se faire soigner en France. De l'argent facile pour les hôpitaux ? Les explications de France 2.

FRANCE 2

Des malades étrangers choisissent de plus en plus l'excellence de la médecine française et sont prêts à la payer cher : le tourisme médical se fait-il au détriment des patients français ? France 2 a suivi une patiente américaine. Une agence sert d'intermédiaire entre la clinique et l'assurance américaine qui paye tout. La facture française est quatre fois moins élevée qu'aux États-Unis, mais elle est majorée de 30% par rapport aux patients français.

La priorité reste le patient français

Depuis 30 ans à l'Institut Gustave Roussy, on assume parfaitement l'accueil de patients du monde entier. France 2 suit un hématologue qui parle cinq langues et qui a été recruté pour cela. Le Dr Serge Bonnetier assure cependant que "la priorité, ça reste toujours le patient français". Ici, les 4% de patients étrangers ont rapporté plus de sept millions d'euros l'an dernier. Les 38 hôpitaux publics parisiens n'ont accueilli que 0,6% de patients étrangers payants en 2014.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une infirmière traite un patient atteint d\'un cancer à l\'hôpital Gustave-Roussy, à Villejuif (Val-de-Marne), le 8 août 2007.
Une infirmière traite un patient atteint d'un cancer à l'hôpital Gustave-Roussy, à Villejuif (Val-de-Marne), le 8 août 2007. (RAGUET H. / AFP)