Cash Investigation, France 2

VIDEO. Dans les années 50, les Français découvraient le plastique à la télé. Regardez un extrait du prochain numéro de "Cash Investigation"

C’était le temps où l'on s'extasiait evant le plastique qui offrait tant d'avantages. Il allait révolutionner la vie des Français. Depuis, il a envahi le quotidien et la planète… Extrait de "Plastique, la grande intox", une enquête de Sandrine Rigaud diffusée mardi 11 septembre sur France 2.

Voir la vidéo
CASH INVESTIGATION / FRANCE 2

Le magazine "Cash Investigation" (FacebookTwitter#cashinvestigati) a retrouvé dans les archives de la télévision l’une des toutes premières émissions consacrées au plastique. Ce n’est pas tout jeune, mais c’est en couleur. C’était tout nouveau tout beau…

"C’est une invention fantastique qui va révolutionner nos vies, mesdames, mais vous aussi messieurs. La matière plastique est légère et résistante, elle ne présente que des avantages pour les consommateurs. C’est la star d’un salon qui se tient à Paris en ce moment. Regardez", annonce Elise Lucet déguisée en speakerine vintage…

Fonctionnel, incassable, multicolore

"L’ère des plastiques s’enorgueillit, à peine né, de quelque 150 articles de ménage et de jardin, légers, silencieux, colorés et fonctionnels", selon le commentaire de l'époque. Une matière effectivement fonctionnelle, incassable, multicolore… Dans les années 50, les Français découvrent les délices du plastique. C'est le début d’une longue histoire d’amour.

Soixante ans après, ce n’est plus du tout le même programme. Avec le plastique, ce n’est plus de l’amour, c’est de l’addiction. Dix tonnes de plastique sont produites chaque seconde dans le monde et une tonne finit dans les océans toutes les deux secondes. En 2050, il pourrait y avoir plus de plastique que de poissons dans la mer !

Extrait de "Plastique, la grande intox", une enquête de Sandrine Rigaud diffusée mardi 11 septembre sur France 2.

CASH INVESTIGATION / FRANCE 2
CASH INVESTIGATION / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / CASH INVESTIGATION / FRANCE 2)