Retraites chapeaux : PSA redistribue les économies à ses salariés

Le groupe automobile PSA a annoncé mercredi la suppression des retraites chapeaux de ses dirigeants. 34 millions d'euros seront ainsi économisés dès cette année et redistribués aux salariés.

(La retraite chapeau accordée à Philippe Varin avait suscité des remous au sein du groupe et au-delà © MaxPPP)

34 millions d'euros redistribués à l'ensemble des salariés, cela devrait tout de même représenter une prime de 450 euros brut par personne, a déjà calculé la CFE-CGC. Le syndicat salue le geste et surtout la fin des retraites chapeau, "un pas vers de meilleures pratiques",  dit-il.

La fin des retraites chapeaux, c'est une bonne nouvelle pour Jean-Pierre Mercier, délégé central CGT de PSA
--'--
--'--

Le précédent Varin

Tous les syndicats sont d'ailleurs unanimes pour dénoncer le système, qui avait défrayé la chronique. Il y a deux ans le patron de PSA, Philippe Varin, aurait dû partir avec 21 millions d'euros de retraite-chapeau. Face à l'avalanche de critiques, il avait finalement renoncé à la somme.

A LIRE AUSSI ►►► PSA condamné pour licenciements illégaux à Aulnay 

C'est surtout que, juste après, PSA avait frôlé la faillite. Il avait fallu le soutien de l'Etat et du chinois Dongfeng pour redresser la barre. Aujourd'hui, le groupe se porte mieux. Ses dirigeants ont annoncé, au premier semestre de cette année, un résultat net de 571 millions d'euros. Ce qui fait d'ailleurs dire aux syndicats qu'il va falloir penser très vite à augmenter tous les salaires.