Cet article date de plus de cinq ans.

Retraites complémentaires : le patronat et trois syndicats trouvent un accord

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Retraites complémentaires : le patronat et trois syndicats trouvent un accord
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le Medef et les syndicats se sont mis d'accord ce 16 octobre au terme d'une réunion à Paris, pour sauver les caisses de retaite.

C'était inattendu. Le patronat et les syndicats ont signé un accord ce vendredi 16 octobre. L'avenir des retraites complémentaires était en jeu. Le but était de réduire le déficit des caisses Agirc-Arrco, qui dépasse les trois milliards d'euros. Les discussions ont été âpres à Paris,  toute la journée.
Elles ont porté sur la dernière proposition du Medef. Une sorte de bonus-malus pour les salariés.  Un employé cessant de travailler à 62 ans toucherait une retraite moins importante de 10 % pendant plusieurs années, un employé s'arrêtant à 63 ans toucherait une retraite à taux plein, et un employé prenant sa retraite après 63 ans obtiendrait un bonus.

800 millions d'économies

Pour la CGT et FO, il s'agit bien là de reculer l'âge de départ à la retraite. Ils ont quitté la table des négociations en fin d'après-midi. Mais finalement, trois syndicats ont accepté un accord de principe avec le Medef. Cette mesure pourrait permettre d'économiser 800 millions d'euros, soit le quart du déficit actuel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.