Cet article date de plus d'un an.

Vœux d'Emmanuel Macron : les grévistes n'attendent plus rien du président

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Vœux d'Emmanuel Macron : les grévistes n'attendent plus rien du président
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La journaliste Camille Guttin s'est rendue dans un café parisien aux côtés d'opposants à la réforme des retraites lors des vœux du président mardi 31 décembre.

Les opposants à la réforme des retraites n'attendaient pas grand-chose de l'allocution du président de la République. Mardi 31 décembre, ils étaient plus d'une trentaine de salariés de la CGT et la SNCF à s'être rassemblés dans un café parisien. "C'est du blabla, on n'attend plus rien de lui", ont confié certains à la journaliste Camille Guttin. Lorsqu'Emmanuel Macron a évoqué un apaisement, la salle a plutôt souri.

Les contre-vœux des grévistes

"Les grévistes sont en train d'annoncer ce qu'ils appellent les contre-vœux. Pas de trêve, pas de fin de mobilisation, ils appellent tous les salariés du privé à les rejoindre", poursuit la journaliste. Enfin, certains grévistes ont fait le choix de ne pas assister à la retransmission de ces vœux, avec une idée en tête : amplifier le mouvement. Le 9 janvier aura lieu le prochain rassemblement national contre la réforme des retraites.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme des retraites

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.