VIDEO. Retraites : "La réforme à points, il faudrait ne l'appliquer qu'aux nouveaux entrants", propose Valérie Pécresse

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 19 novembre.

FRANCEINFO/RADIO FRANCE

"Je crois qu'il faudrait que la réforme à points, on ne l'applique qu'aux nouveaux entrants", a déclaré la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse, mardi 19 novembre sur franceinfo, à propos de la réforme des retraites"Je suis réformatrice, mais je ne suis pas pour qu'on change les règles du jeu en cours de route", a-t-elle ajouté.

"On ne change pas les règles du jeu en cours de route"

"Il faut qu'on arrête de toucher aux droits acquis pendant des années et des années par des Français qui ont travaillé et qui ont un contrat de confiance avec l'État", estime Valérie Pécresse, sur franceinfo. "On ne change pas les règles du jeu en cours de route", a-t-elle déploré, prenant l'exemple de "quelqu'un qui est à la RATP, qui a 50 ans, et qui n'a peut-être pas mis d'argent de côté pendant sa vie parce qu'il s'est dit qu'il a un régime qui va le protéger."

La présidente de la région Île-de-France propose "qu'à partir de maintenant, tous ceux qui seront recrutés auront tous les mêmes droits." En ce qui concerne celles et ceux qui sont déjà en activité, Valérie Précresse leur propose de "travailler plus longtemps" pour maintenir leur retraite. "Si on veut préserver les retraites de tout le monde, on se retrousse les manches et on part à la retraite à 64 ou 65 ans", a-t-elle déclaré.

À propos des inégalités qu'impliquerait sa proposition et qui ferait donc potentiellement partir deux salariés d'une même entreprise à des âges différents, elle répond : "C'est ce qui s'est passé à France Télécom, ou quand on a changé le statut des infirmières".

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", mardi 19 novembre.
Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 19 novembre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)