Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Retraites : cette réforme ne pas va pas résoudre le problème des seniors au chômage ou en inactivité, estime un économiste

Publié
Article rédigé par franceinfo
Radio France
"Les catégories qui sont beaucoup plus mises au chômage et notamment le chômage des seniors, les employés, les ouvriers, vont plutôt prolonger leur période de chômage, leur période de précarité", juge l'économiste Ulysse Lojkine, chercheur à  l’Ecole d’économie de Paris, invité du Talk franceinfo sur Twitch.

La Première ministre Elisabeth Borne a dévoilé sa réforme mardi 10 janvier, destinée selon ses termes à "garantir l'équilibre du système en 2030". D'ici 2030, l'âge de départ à la retraite passera progressivement à 64 ans. La durée de cotisation requise pour toucher une retraite à taux plein passera à 43 annuités à partir de 2027. Le rythme de la réforme Touraine s'accélère puisqu'en 2027, il faudra avoir cotisé 43 ans pour toucher une retraite à taux plein.

>> DIRECT. Consultez ici les dernières actualités sur la réforme des retraites

Cette réforme des retraites ne pas va pas résoudre le problème des seniors au chômage ou en inactivité, surtout dans certaines catégories comme les ouvriers "qui vont plutôt prolonger leur période de précarité", estime Ulysse Lojkine, économiste, chercheur à  l’Ecole d’économie de Paris, invité du Talk franceinfo sur Twitch, mardi 10 janvier.

"Les cadres vont effectivement travailler deux ans de plus quand on repousse l'âge de départ de deux ans, explique-t-il, alors que les catégories qui sont beaucoup plus mises au chômage et notamment le chômage des seniors, les employés, les ouvriers, vont plutôt prolonger leur période de chômage, leur période de précarité. C'est presque l'intégralité des deux ans qui est occupée par de l'emploi pour les cadres, alors que les deux-tiers sont occupées par ni de l'emploi, ni de la retraite pour les ouvriers."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.