Seine-Maritime : le rejet des dockers de la réforme des retraites

Les dockers de Rouen (Seine-Maritime) sont mobilisés contre la réforme des retraites. Mardi 7 janvier, ils ont bloqué un quai juste devant le port.

franceinfo

La colère monte sur les docks. "Il va falloir que le gouvernement entende la colère qui gronde dans le pays. On est déterminés. On veut le retrait du projet de loi. Le gouvernement s'entête. Il n'y a pas de dialogue social", explique Fabrice Lottin, secrétaire général CGT au Grand Port de Rouen (Seine-Maritime).

"À 45 ans, on commence à être cassé"

La CGT des dockers et des travailleurs portuaires rejettent l'intégralité de la réforme des retraites, aussi bien le nouveau système par points que le recul de l'âge de départ à la retraite. Les travailleurs portuaires insistent sur la pénibilité de leurs conditions de travail. Ils ne bénéficient pas d'un régime spécial, mais ils peuvent partir à la retraite trois ans avant l'âge légal. Donc s'il est repoussé par la réforme, leur départ en retraite sera repoussé lui aussi.

"Quand on arrive à 45 ans, on commence à être cassé de partout. On a mal au dos, aux genoux, aux coudes. On a des tendinites. On se fait opérer. C’est compliqué", témoigne Erman Defontaine, soudeur au port de Rouen. La Fédération nationale des ports et docks CGT a appelé à trois jours de grève jusqu'à samedi 11 janvier pour bloquer les ports français.

Retrouvez les vidéos de Lisa Beaujour sur sa chaîne YouTube

Des dockers de la CGT bloquent le port de Rouen
Des dockers de la CGT bloquent le port de Rouen (FRANCEINFO)