Retraites : le Rassemblement national dénonce la "partie de cache-cache" d'un gouvernement qui "patauge"

Sébastien Chenu, le porte-parole du RN estime que le gouvernement a désormais deux choix : un referendum ou le retrait de sa réforme.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Sébastien Chenu, porte-parole du RN et député du Nord, le 3 octobre 2017 à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

"Que ce soit sur le fond (baisse des pensions ou hausse des années à cotiser), ou sur la date à laquelle il veut faire rentrer cette réforme en vigueur, ce gouvernement ne nous dit pas la réalité de ce qui va advenir. Il patauge complètement", juge vendredi 6 décembre sur franceinfo Sébastien Chenu, le porte-parole du RN, après la présentation par Édouard Philippe du calendrier du projet de réforme des retraites du gouvernement. D'après lui, cela "témoigne d'un gouvernement qui ne sait pas comment s'y prendre pour faire face."

"Personne n'en peut plus de cette partie de cache-cache interminable et insupportable sur ce dossier des retraites", affirme le député du Nord, Sébastien Chenu.

Sébastien Chenu estime que "ou le gouvernement nous dit ce qu'il veut et va devant les Français à travers un référendum pour le faire valider, ou il retire cette réforme et on voit comment on peut monter ensemble un plan de sauvetage des retraites. Nous c'est ce qu'on propose, avec des emplois, la natalité, le fléchage des excédents de la branche familles de la sécurité sociale et de l'Unedic."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.