Cet article date de plus d'un an.

Réforme des retraites : les avocats ne désarment pas

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Réforme des retraites : les avocats ne désarment pas
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Après cinq semaines de mobilisation, les avocats sont toujours vent debout contre la réforme des retraites. Vendredi 7 février, ils ont voté à l'unanimité la poursuite du mouvement.

Jennifer Attanasio touche 1 800 € net par mois. D'après le Conseil national des barreaux, cette avocate de Marseille (Bouches-du-Rhône) fera partie des grands perdants de la réforme des retraites. Alors, depuis le 6 janvier, la jeune femme est en grève, accumule les dossiers, dans être payée. Partout en France, les avocats multiplient les manifestations pour s'opposer au projet du gouvernement, comme à Bordeaux (Gironde) ou à Mazamet (Tarn).

Certains pensent abandonner la profession

Fin janvier à Marseille, 600 avocats ont déployé une banderole en plein match de football. "Je suis très inquiet moi, parce que ce je ne veux pas, c'est que ça déborde", confie Pierre Bruno, avocat au barreau de Marseille (Bouches-du-Rhône). D'après lui, ils seraient nombreux à vouloir abandonner la profession si cette réforme passait. Les avocats ont décidé de poursuivre le bras de fer pour une sixième semaine de grève.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.