Réforme des retraites : Emmanuel Macron menace de dissoudre l’Assemblée nationale en cas de motion de censure

Publié
Réforme des retraites : Emmanuel Macron menace de dissoudre l’Assemblée nationale en cas de motion de censure
France 2
Article rédigé par
G. Daret - France 2
France Télévisions

Mercredi 28 septembre, le président de la République a affirmé qu’il n’hésiterait pas à dissoudre l’Assemblée nationale en cas de motion de censure vis-à-vis de sa réforme des retraites. Le journaliste Guillaume Daret fait le point, en duplex de l’Élysée. 

Emmanuel Macron a tranché, il y aura bien un projet de loi de réforme des retraites avant la fin de l’année 2022. Le journaliste Guillaume Daret fait le point, en direct de l’Élysée, à Paris, jeudi 29 septembre. "65 ans en 2031, 64 ans en 2027. C’était la proposition du candidat Macron. Il ne cède rien là-dessus", explique le journaliste. Toutefois, le chef de l’État temporise un peu sur la méthode : "Une nouvelle concertation va s’ouvrir avec les partenaires sociaux et les groupes politiques. L’objectif, c’est qu’un texte soit voté avant la fin de l’hiver", assure Guillaume Daret. 

Un coup de pression

Les discussions n’auront pas lieu à n’importe quel prix. Mercredi 28 septembre, "pour la première fois, Emmanuel Macron a affirmé qu’il dissoudrait l’Assemblée nationale en cas d’une motion de censure. Une façon de mettre un bon coup de pression pour tous les parlementaires", conclut le journaliste. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.