Réforme de retraite : "Aucune avancée sociale" dans les annonces d'Elisabeth Borne, dénonce le patron de la CFDT Laurent Berger

Le projet de réforme des retraites sera présenté le 15 décembre aux partenaires sociaux. Il contient notamment un "report progressif" de l'âge légal de départ à 64 ou 65 ans
Article rédigé par
Avec France Culture - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, prononce un discours lors de l'ouverture du 50e congrès de la Confédération française démocratique du travail (CFDT) à Lyon, le 13 juin 2022. (JEFF PACHOUD / AFP)

"Il n'y a aucune avancée sociale", a dénoncé vendredi 2 décembre sur France Culture Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, après les annonces d'Elisabeth Borne sur la réforme des retraites. "On ne nous dit rien sur la pénibilité, on ne nous dit rien sur les carrières longues", souligne Laurent Berger. La CFDT met en avant ses "propositions qui sont de ne pas reporter l'âge légal de départ en retraite, de jouer sur l'emploi des séniors".

>> Réforme des retraites : "report progressif" de l'âge légal de départ, fin des régimes spéciaux... Les pistes présentées par Elisabeth Borne

D'ici le 15 décembre et la présentation d'un texte par le gouvernement, la CFDT va "jouer le jeu de la concertation", assure son secrétaire général. Ensuite, "c'est clair", avertit Laurent Berger : "S'il y a report de l'âge légal de départ en retraite, aujourd'hui, comme hier, comme avant-hier", la CFDT "s'opposera par tous les moyens", notamment en essayant "de s'y opposer de façon intersyndicale".

Laurent Berger affirme que les syndicats sont "très déterminés à agir et à sortir au même moment sur une date" de mobilisation. "Personne ne sortira une date avant." "Si le gouvernement voulait nous pousser à aller à la faute à une mobilisation le 20 décembre parce que tout le monde aurait la tête ailleurs, c'est loupé sur ce coup-là", ajoute le patron de la CFDT.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme des retraites 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.