Cet article date de plus d'un an.

Grève : une usine hydroélectrique partiellement à l'arrêt en Isère

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Isère : une usine hydroélectrique partiellement à l'arrêt après un mouvement de grève
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'usine hydroélectrique de Grand'Maison (Isère) est partiellement à l'arrêt depuis mardi 21 janvier. Sur place, le journaliste Mathis Lescanne fait un point sur la situation.

Depuis mardi 21 janvier, l'usine hydroélectrique de Grand'Maison (Isère) tourne à l'arrêt. "La production continue sur le site de Grand'Maison. Les grévistes ont décidé de ne pas procéder à une coupure d'électricité. C'est une décision qui a été prise en assemblée générale hier. Ils veulent maintenir la continuité du service public. Mais attention, la centrale fonctionne au ralenti. Elle fournit le strict minimum", explique le journaliste Mathis Lescanne, en duplex sur place.

La continuité du service public est assurée

Cette centrale hydroélectrique est la plus importante de France. "Elle fournit l'équivalent d'une ville de 750 000 personnes en électricité. Même si elle fonctionne et produit de l'électricité aujourd'hui, les grévistes maintiennent leur mot d'ordre : ils veulent la suppression du projet de réforme des retraites", précise le journaliste Mathis Lescanne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.