Réforme des retraites : reprise de l'opération "port mort" à Saint-Nazaire

Pour protester contre la réforme des retraites, la CGT relance l'opération "port mort" mercredi 22 janvier. Selon le syndicat, à Saint-Nazaire ( Loire-Atlantique), 100% des personnels sont en grève.

France 2

Le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) est une nouvelle fois paralysé. Dès 6 heures, mercredi 22 janvier, des barrages d'une cinquantaine de grévistes ont fait blocage. L’ambiance est tendue et la presse n'est pas la bienvenue. Devant l'entrée du port, des camions se présentent pour charger des conteneurs, mais les transporteurs vont repartir à vide. "C'est depuis le mois de décembre que ça dure. Ça va devenir très compliqué au bout d'un moment", déplore Thierry Launay, transporteur.

Une opération maintenue jusqu'à vendredi

La CGT a organisé les barrages, relayé les équipes, car les salariés partent en grève pour trois jours. L'activité du port de Saint-Nazaire est à l'arrêt au moins jusqu'à vendredi 24 janvier. Chaque jour en moyenne, sept navires font escale dans la commune de Loire-Atlantique, mais depuis mercredi, ils doivent tenter leur chance dans un autre port.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 16 janvier 2020. 
Des manifestants à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 16 janvier 2020.  (DAMIEN MEYER / AFP)