Grève du 5 décembre : Jean-Michel Blanquer tente de rassurer les professeurs mobilisés contre la réforme des retraites

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer était l'invité des "4 Vérités" de France 2, jeudi 5 décembre alors que la mobilisation est très suivie par les enseignants.

France 2

Jean-Michel Blanquer tente de rassurer les professeurs en cette journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites. Jeudi 5 décembre, l'Éducation nationale compte 55% de grévistes dans l'école primaire "et probablement un peu moins dans le second degré", annonce jeudi matin le ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse sur le plateau des "4 Vérités" de France 2. "C'est une assez forte mobilisation", résume Jean-Michel Blanquer. "Tous les collèges et tous les lycées sont ouverts sauf exception. S'agissant de l'école primaire, soit il y a moins de 25% de grévistes dans l'école et dans ce cas nous assurons l'accueil, sinon les mairies assurent un service minimum d'accueil, mais ce n'est pas toujours le cas, car parfois elles n'arrivent pas à le faire". C'est par exemple le cas de Paris.

>> Grève du 5 décembre : suivez la situation en direct

Sur le plateau de France 2, Jean-Michel Blanquer s'est exprimé sur une possible poursuite du mouvement. "Dans l'Éducation nationale, je pense que demain il y aura sans doute une bonne partie des gens qui reprendront le travail. C'est en tout cas ce que permettent de voir les prévisions de grève". Pour désamorcer le conflit, le ministre a écrit aux enseignants pour les rassurer concernant les changements liés à la réforme des retraites.

Jean-Michel Blanquer quitte l\'Elysée à Paris, le 9 octobre 2019.
Jean-Michel Blanquer quitte l'Elysée à Paris, le 9 octobre 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)