Grève contre la réforme des retraites : début de pénurie alimentaire aux Antilles

La grève contre la réforme des retraites se répercute sur les ports de métropole et l'approvisionnement alimentaire des Antilles. La pénurie se fait sentir dans les supermarchés.

franceinfo

Au rayon frais, difficile de trouver son bonheur. Dans une grande surface de Fort-de-France (Martinique), de très nombreux produits sont introuvables depuis quelques jours. Charcuterie fine, fromage, yaourts, beurre, ou encore crème fraîche : les clients font face à un début de pénurie. Depuis deux semaines, le réapprovisionnement est bloqué par certains travailleurs portuaires en grève contre la réforme des retraites à Nantes (Loire-Atlantique) ou à Dunkerque (Nord).

L'avion se substitue au bateau

Les cargos n'arrivent plus. "Pour nous, c'est un moment très difficile car nous n'avons aucun produit de substitution pour le moment", explique Jacky Biollet, directeur de l'hypermarché. Même constat à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, où certains produits frais commencent à manquer. Pour remplir ses rayons, des distributeurs font appel au transport aérien. Actuellement aux Antilles, près de 40% des marchandises alimentaires proviennent de la métropole.

Le JT
Les autres sujets du JT
En dehors de la métropole, la grève contre la réforme des retraites a aussi des répercussions aux Antilles. En Martinique et en Guadeloupe, des denrées alimentaires ont disparu des rayons.
En dehors de la métropole, la grève contre la réforme des retraites a aussi des répercussions aux Antilles. En Martinique et en Guadeloupe, des denrées alimentaires ont disparu des rayons. (France 2)