DIRECT. Grève du 8 janvier : trois syndicats dont la CGT claquent la porte d'une réunion avec le gouvernement sur la pénibilité dans la fonction publique

Deux autres syndicats avaient déjà décidé mardi de boycotter ces discussions. Quant à l'âge pivot, autre point sensible, Muriel Pénicaud affirme qu'il est "pour l'instant" toujours dans le projet de loi.

Le secrétaire d\'Etat à la réforme des retraites Laurent Pietraszewski arrive au ministère du Travail pour une réunion avec les syndicats, le 7 janvier 2020.
Le secrétaire d'Etat à la réforme des retraites Laurent Pietraszewski arrive au ministère du Travail pour une réunion avec les syndicats, le 7 janvier 2020. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les discussions entre les syndicats et le gouvernement sur la réforme des retraites restent houleuses, mercredi 8 janvier. La CGT, la CFE-CGC et la FSU, trois syndicats opposés au projet du gouvernement, ont claqué la porte de la réunion sur la pénibilité dans la fonction publique organisée par les secrétaires d'État Olivier Dussopt et Laurent Pietraszewski. FO et Solidaires la boycottaient déjà depuis hier.

Plus tôt mercredi, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a indiqué que la création d'un "âge pivot" pour financer la réforme des retraites, rejetée par tous les syndicats, figure "pour l'instant" dans le projet de loi que le gouvernement doit présenter le 24 janvier. Les discussions auront pour but de "trouver ensemble des solutions qui permettent que le système soit durable" et "s'il y avait des meilleures solutions (...) que l'âge pivot, on les prendrait", a-t-elle déclaré sur RMC et BFMTV.

Les transports toujours affectés. Au 35e jour de la grève, la SNCF prévoit "en moyenne" 75% des TGV et 50% des Transilien en circulation. A la RATP, aucune ligne de métro ne sera totalement fermée. Les lignes automatisées 1 et 14 rouleront normalement, et les quatorze autres lignes seront "très perturbées", ouvertes totalement ou partiellement, mais jamais toute la journée. La journée de jeudi s'annonce encore plus compliquée : dans un communiqué, avant même de donner ses prévisions, la SNCF a recommandé aux Franciliens d'éviter les trains de banlieue et "de ne pas venir en gare (...) pour la sécurité de tous".

Situation "grave" à la SNCF. Le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, a affirmé mardi que la situation était "grave" et "préoccupante" pour l'entreprise, qui fait déjà face à "plus de 700 millions d'euros d'impact économique" en raison du mouvement social contre la réforme des retraites. "Une entreprise et ses salariés ne sortent jamais indemnes de plus d'un mois de grève", souligne-t-il, répondant à une lettre ouverte du secrétaire général de la fédération CGT des cheminots, Laurent Brun, en date du 3 janvier. Mercredi, la mobilisation dans l'entreprise a poursuivi sa hausse, en particulier chez les conducteurs et contrôleurs.

La droite impose un débat au Sénat. Le projet gouvernemental sur la retraite par points, qui doit être présenté en Conseil des ministres le 24 janvier, n'est pas attendu au Parlement avant la mi-février, mais le Sénat a pris les devants en organisant un débat sur ce sujet qualifié de "hautement inflammable" par le président LR de la commission des Affaires sociales, Alain Milon.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GREVE

21h18 : Si comme William, vous voulez éviter la manifestation ou qu'au contraire vous souhaitez vous y rendre, sachez que le cortège parisien partira de la place de la République à 13h30 avant d'arriver place Saint-Augustin. Vous retrouverez aussi davantage de précisions dans le communiqué de la préfecture de police.

21h18 : Bonjour à tous - Je suis anglais et en vacances en France cette semaine (oui, je sais, mais quand j'ai réservé, je pensais que ce serait fini maintenant…) - où sont les manifestations à Paris demain? Où dois-je éviter? Merci beaucoup.

21h18 : Bonjour FI,Connaissez-vous le trajet de la manif annoncée demain à Paris ? Doit-on s’attendre à un blocage important des transports en commun ? Merci

20h25 : Voici les principales informations de ce début de soirée :

"Aucun soldat américain n'a été tué hier dans l'attaque du régime [iranien]", a assuré Donald Trump dans une allocution télévisée. Il dit souhaiter un nouvel accord sur le nucléaire iranien et la paix "avec tous ceux qui le souhaitent".

"Je pourrais me présenter à un procès, n'importe où, du moment qu'il est équitable", a affirmé Carlos Ghosn lors d'une conférence de presse donné depuis Beyrouth au Liban où il s'est enfui. L'ex-président de Renault-Nissan a également affirmé, documents à l'appui, que les accusations portées contre lui étaient "fausses".


La RATP prévoit un trafic "très perturbé" pour demain, en baisse par rapport aux jours précédents. Toutes les lignes resteront néanmoins ouvertes aux heures de pointe. La SNCF annonce pour sa part 3 TGV sur 5, 4 TER sur 10, 1 Transilien sur 3 et 2 Intercités sur 10 pour demain. Valérie Pécresse a par ailleurs annoncé les abonnés seront remboursés d'un mois de carte Navigo.

• Le prince Harry et la duchesse du Sussex, Meghan Markle, renoncent à leur rôle de premier plan dans la famille royale britannique et entendent devenir "financièrement indépendants".

19h06 : Absolument @Pass. Le site vous permettant de demander ce remboursement sera mis en ligne d'ici la fin du mois. Nous vous informerons bien sûr de sa mise en ligne. En attendant, retrouvez tout ce que nous savons dans cet article.

19h00 : Et si on achète mois par mois cette disposition fonctionne aussi? Je n’ai pas d’abonnement annuel volontairement... Merci pour vos informations précieuses !

18h59 : La présidente d'Ile-de-France Mobilités (IDFM) Valérie Pécresse a annoncé en fin d'après-midi avoir trouvé cet accord avec la RATP et la SNCF pour rembourser intégralement les abonnements de décembre, la grève contre la réforme des retraites ayant très fortement perturbé les transports publics dans la région.

18h57 : Le président de la #SNCF @JPFarandou est également favorable au remboursement du #Navigo de décembre. Mais il estime que #transilien a respecté son contrat (30% des trains en heure de pointe) et qu'@IDFmobilites doit donc aussi mettre la main à la poche #greves #transports https://t.co/PszeDjqW5z


18h56 : Le président de la SNCF, Jean-Pierre Farandou s'est également dit favorable au remboursement du Navigo de décembre. Il estime pour sa part que le Transilien a respecté son contrat. Voici son intervention devant la caméra de nos confrères de France 3 Paris.

18h44 : Ayant acheté un pass Navigo sous la forme d'un abonnement d'un an (tarif étudiant), je souhaite savoir si le remboursement s'applique également dans mon cas ? Vais-je pouvoir bénéficier d'une réduction d'au moins d'1/12ème sur la somme conséquente que j'ai payée en septembre ?Merci de me répondre et bonne journée à FI.

18h10 : Il est 18 heures et voici les principales informations de cette après-midi bien remplie :

"Aucun soldat américain n'a été tué hier dans l'attaque du régime [iranien]", a assuré Donald Trump dans une allocution télévisée. Il dit souhaiter un nouvel accord sur le nucléaire iranien et la paix "avec tous ceux qui le souhaitent".

"Je pourrais me présenter à un procès, n'importe où, du moment qu'il est équitable", a affirmé Carlos Ghosn lors d'une conférence de presse donné depuis Beyrouth au Liban où il s'est enfui. L'ex-président de Renault-Nissan a également affirmé, documents à l'appui, que les accusations portées contre lui étaient "fausses".


La RATP prévoit un trafic "très perturbé" pour demain, en baisse par rapport aux jours précédents. Toutes les lignes resteront néanmoins ouvertes aux heures de pointe. La SNCF annonce pour sa part 3 TGV sur 5, 4 TER sur 10, 1 Transilien sur 3 et 2 Intercités sur 10 pour demain.

L'ancien président Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption du 5 au 22 octobre, dans l'affaire dite des "écoutes", annonce le tribunal correctionnel de Paris.

17h17 : La RATP prévoit un trafic "très perturbé" pour demain, en baisse par rapport aux jours précédents. Toutes les lignes resteront néanmoins ouvertes aux heures de pointe.

16h52 : La présidente de la RATP, "consciente des conditions extrêmement difficiles" dues au mouvement social, a proposé à Île-de-France Mobilités de cofinancer le remboursement d'un mois de pass Navigo à ses clients.

16h41 : Le trafic sera très perturbé en raison de la journée interprofessionnelle de mobilisation prévue demain à l'appel des syndicats pour protester contre le projet de réforme des retraites. Ce nouveau rendez-vous dans la rue sera suivi d'une nouvelle mobilisation, samedi. L'intersyndicale CGT-FO-Solidaires-CFE-CGC-FSU réclame le retrait pur et simple du projet.

16h38 : La SNCF annonce 3 TGV sur 5, 4 TER sur 10, 1 Transilien sur 3 et 2 Intercités sur 10 pour demain.

16h30 : Bonjour ! Je l'explique assez aisément : la RATP ne communique pas ses taux de grévistes. Impossible donc de mener le même suivi que pour la SNCF, qui communique les chiffres en question depuis le début du mouvement de grève.

16h29 : Comment expliquez-vous votre honteux et peureux silence sur les taux de non grévistes à la RATP ?

16h10 : Les transports sont toujours très perturbés à cause de la grève contre la réforme des retraites. Se déplacer est parfois très compliqué, voire impossible. Vous avez perdu votre emploi (contrat court, mission d'intérim...) à cause de la grève, faute de pouvoir vous y rendre ou après des retards répétés ? Vous avez été licencié pour des raisons économiques liées à la grève ? Racontez-nous votre histoire.

14h04 : La CGT, la CFE-CGC et la FSU, opposées à la réforme des retraites, ont claqué ce matin la porte de la réunion sur la pénibilité dans la fonction publique organisée par les secrétaires d'État Olivier Dussopt et Laurent Pietraszewski, a-t-on appris auprès de leurs responsables.

14h04 : Les avocats du palais de justice de Caen ont jeté, ce matin, leurs robes au pied de la ministre de la Justice venue présenter ses vœux. Un moment de grande gêne, isolé et publié par Ouest France sur Twitter.

12h39 : Bonjour @jl, c'est prévu ! Le graphique sera mis à jour dans l'après-midi.

12h39 : A priori cela remonte. Votre graphique peut-il être mis à jour ?

14h01 : Si le taux global est stable depuis le début de semaine (entre 6 et 7%), le taux de grévistes chez les conducteurs et les contrôleurs augmente significativement.

12h30 : Le taux de gréviste à la SNCF aujourd'hui est de 6,8%, indique l'entreprise de transport ferroviaire. Dans le détail : 38% des conducteurs sont en grève, 24,3% des contrôleurs et 12,2% des aiguilleurs.

13h57 : La SNCF condamne l'occupation d'un poste d'aiguillage de la zone de Paris gare de Lyon ce matin et porte plainte, selon un communiqué cité par France Bleu Paris. Une enquête judiciaire est en cours.

13h28 : En raison de la grève de certains dockers des ports de Nantes ou de Dunkerque, l'approvisionnement alimentaire est perturbé dans les Antilles. Dans des supermarchés de Fort-de-France, en Martinique, ou à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, de nombreux produits sont introuvables depuis quelques jours, comme le fromage, les yaourts, le beurre, ou la charcuterie. Explications.

13h20 : Bonjour @KO sur le RER D. Sur Twitter, la ligne indique que le trafic est interrompu dans les deux sens de circulation entre Paris-Corbeil et entre Paris et Melun par mesure de sécurité. "Des personnes ont été repérées aux abords des voies près de Villeneuve". La reprise du trafic est estimée à 7h30. Vous pouvez retrouver toutes les prévisions de trafic sur cette ligne pour la journée dans ce lien.

13h20 : Le trafic sur le RER D est complètement interrompu entre Corbeil/Melun et gare de Lyon. Avez vous plus d'info ?

12h24 : On fait le point sur l'actualité :

• Cinq jours après l'élimination du général Qassem Soleimani par les Etats-Unis, l'Iran a riposté en tirant des missiles contre deux bases abritant des soldats américains en Irak. Toutes les informations sont à retrouver dans notre direct.

• Un Boeing 737 de la compagnie aérienne Ukraine International Airlines s'est écrasé peu après son décollage à Téhéran (Iran), a indiqué l'agence de presse officielle Irna. L'appareil transportait au moins 170 passagers, selon l'aviation civile. Le Croissant-Rouge iranien a d'ores et déjà indiqué qu'il était impossible de retrouver des survivants.

Carlos Ghosn donnera aujourd'hui (à 14 heures) à Beyrouth une conférence de presse qui pourrait éclaircir les circonstances de sa fuite du Japon, où il est accusé de malversations financières.

• La mobilisation contre la réforme des retraites débutée il y a plus d'un mois se poursuit aujourd'hui, avant une quatrième grande journée de manifestations demain. La circulation des trains et des transports publics parisiens est toujours très perturbée.