"Demain peut être meilleur, si l'on s'y met", le message de Noël de Jean-Luc Mélenchon

Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a dit ce mardi sur France Inter son espoir en l'avenir de la France.

Jean-Luc Mélenchon était l\'invité de France Inter mardi 24 décembre 2019.
Jean-Luc Mélenchon était l'invité de France Inter mardi 24 décembre 2019. (CAPTURE D'ÉCRAN)

"Je suis persuadé d'être une des manifestations" du Père Noël, a plaisanté Jean-Luc Mélenchon, invité sur France Inter mardi 24 décembre. "Je suis rouge comme lui"

Pour le leader de la France insoumise, Noël représente le "solstice". "À partir du 21, le jour l'emporte sur la nuit. C'est la nuit la plus longue, la plus terrible, mais vous êtes sûr que le lendemain, il fera jour. Et ça, c'est un thème qui correspond exactement à ma vision de la vie. Demain peut être meilleur, si l'on s'y met", a développé Jean-Luc Mélenchon.

Il défend ses indemnités de parlementaire

Interrogé sur la réforme des retraites, le leader de La France insoumise considère qu'avec "le plan de retraite par points, tout le monde sera perdant". Il estime par ailleurs que le calendrier de consultation des partenaires sociaux présenté par le gouvernement est "une comédie". Quant à sa propre retraite, Jean-Luc Mélenchon "avoue qu'[il] n'a pas le temps" d'y penser. Agé de 68 ans, le parlementaire reconnaît qu'il devrait y être "depuis un moment". "C'est dommage parce qu'il faudra bien que ça s'arrête pour que je puisse écrire des romans, ce qui est quand même la finalité de mon existence", poursuit-il.

Le député des Bouches-du-Rhône perçoit des indemnités pour son mandat de parlementaire. "Ce n'est pas moi qui en ai fixé le montant, je le rappelle, parce qu'on me les jette à la figure. Mais tout de même, c'est du boulot", a déclaré Jean-Luc Mélenchon.