Affaire Delevoye : "Son départ m’intéresse moins que le retrait de la réforme des retraites", réagit Éric Coquerel

Le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis a réclamé samedi sur franceinfo le départ de Jean-Paul Delevoye et le retrait du projet de réforme des retraites. Un nouvel oubli "inexcusable" selon le député.

Eric Coquerel, le 24 novembre 2017 à franceinfo.
Eric Coquerel, le 24 novembre 2017 à franceinfo. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCE-INFO)

"Je demande" le départ de Jean-Paul Delevoye et "je demande le départ du projet de réforme des retraites" a déclaré samedi 14 décembre sur franceinfo le député de La France insoumise Éric Coquerel, interrogé sur la découverte de nouvelles fonctions exercées par le haut-commissaire aux retraites et non déclarées à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. "Je demande les deux, en même temps, l'un et l'autre sont liés. Mais son départ m'intéresse moins que le retrait de la réforme des retraites", a-t-il ajouté.

Si on peut avoir en prime le départ de monsieur Delevoye, ce sera toujours ça de pris.Éric Coquerelà franceinfo

Pour Éric Coquerel, les membres du gouvernement "et jusqu'à l'Elysée, sont tellement habitués à vivre dans le ce monde de la finance, ce monde des conflits d’intérêts, que je crois qu’ils en arrivent à se prendre les pieds dans le tapis, c’est ce qu’il vient de se passer".

"Ça devient inexcusable"

"Ce sont des oublis qui concernent des secteurs qui auraient dû être déclarés, même empêchés à partir du moment où vous occupez un poste au gouvernement, et surtout un poste concernant le dossier des retraites", estime Éric Coquerel, qui ajoute : "Si je suis gentil, je dirais que quand on a autant de trous de mémoire, il est temps de partir à la retraite, avec son projet sous le bras. Si je suis plus réaliste, je dirais que ça devient inexcusable".