Cet article date de plus de six ans.

Plan d'économies : pas de gel des retraites inférieures à 1.200 euros

Dans un courrier adressé lundi aux députés, le Premier ministre est revenu sur une des mesures de son plan d'économies, annonçant que les retraites de moins de 1.200 euros ne seront pas gelées. Un geste qui intervient à la veille d'un vote crucial à l'Assemblée nationale.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Charles Platiau Reuters)

Pas de gel des retraites de moins de 1.200 euros : lundi dans une lettre adressée aux députés, Manuel Valls a assoupli son plan d'économies, en faisant un geste en direction des plus bas revenus.

Alors que l'Assemblée nationale doit se prononcer mardi sur ce plan d'économies, le Premier ministre veut convaincre les députés de valider le projet-phare de ses débuts à Matignon.

Le plan pauvreté ne sera pas reporté

Initialement, seules les retraites inférieures au minimum vieillesse - 792
euros pour une personne seule - étaient épargnées par le gel décrété par le
gouvernement jusqu'à l'automne prochain.

"Je propose, suite aux discussions que nous avons eu ensemble, que tous les
retraités qui perçoivent jusqu'à 1.200 euros de pensions (tous régimes
confondus) ne soient pas concernés par le report d'un an de la revalorisation"

Le Premier ministre promet également dans sa missive que le plan pauvreté ne sera pas reporté - comme prévu initialement - mais entrera bien en vigueur le 1er septembre. Le texte prévoit notamment une hausse du RSA de 10 % en 5 ans.

Le PS et l'UDI unis ?

Dans sa lettre, le Premier ministre promet également "une mesure fiscale de soutien au pouvoir d'achat des ménages
modestes
", "effective dès cette année ", ainsi qu'une clause de revoyure pour le
gel du point d'indice des fonctionnaires et une revalorisation pour les agents
les plus modestes.

Dimanche, 21 députés PS ont publiquement affiché leur soutien à Manuel Valls dans les colonnes du JDD. Lundi sur les ondes de France Info , le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale Bruno Leroux a visé les députés frondeurs de gauche qui envisageraient de ne pas voter le texte. 

Le Premier ministre pourrait également bénéficier du soutien des parlementaires UDI. Reste à convaincre les sceptiques de gauche, et les députés de l'opposition.

[Plan d'économie : la lettre de Valls aux députés](https://www.youscribe.com/catalogue/tous/plan-d-economie-la-lettre-de-valls-aux-deputes-2440243 "Plan d'économie : la lettre de Valls aux députés") publié par [redacweb6352](https://www.youscribe.com/redacweb6352/)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.