Les Français opposés à un nouveau recul de l'âge légal de la retraite

C'est ce qu'indique un sondage Opinionway pour "Le Figaro" et BFM Business, publié lundi.

Une personne passe devant une agence de retraite complémentaire Agirc-Arrco et Ircantec, à Lille (Nord), le 29 mai 2015.
Une personne passe devant une agence de retraite complémentaire Agirc-Arrco et Ircantec, à Lille (Nord), le 29 mai 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Deux tiers des Français se disent opposés à un nouveau recul de l'âge légal de la retraite, selon un sondage Opinionway pour Axys Consultants, Le Figaro et BFM Business, publié lundi 22 juin. Dans le détail, 67% des personnes interrogées disent "non" à un nouveau relèvement de l'âge légal de départ à la retraite, actuellement fixé à 62 ans. En moyenne, les personnes qui y sont favorables (32%) estiment qu'il faut le porter à 65 ans.

Plus de 9 Français sur 10 inquiets sur l'avenir des retraites

Au moment où se poursuivent les négociations sur l'avenir des régimes complémentaires Agirc-Arrco, les Français se déclarent massivement inquiets, à 92%, sur l'avenir du système de retraite. Cette inquiétude se manifeste plus particulièrement chez les 35-64 ans, selon le baromètre mensuel EcoScope.

Interrogés sur les moyens de rétablir l'équilibre des régimes complémentaires Agirc (cadres) et Arrco (ensemble des salariés), les Français citent en premier la fusion des deux régimes (63%), devant l'augmentation des cotisations (44%) et l'instauration d'un abattement entre 62 et 65 ans pour inciter les actifs à travailler plus longtemps (38%), les deux dernières propositions étant celles qui rapportent le plus.

 

Sondage réalisé en ligne les 17 et 18 juin auprès d'un échantillon de 1 005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).