Cet article date de plus de trois ans.

Près de 4 Français sur 10 ont acheté un produit contrefait sans le savoir

La contrefaçon fait perdre chaque année 60 milliards d'euros à un ensemble de 13 secteurs de l'économie européenne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La proportion d'acheteurs trompés est plus élevée (43%) pour les jeunes de 15 à 18 ans, indique cette étude, présentée à l'occasion de la journée mondiale anti-contrefaçon, mercredi 6 juin 2018. (THIERRY ROGE / BELGA MAG / AFP)

Vous en possédez peut-être sans le savoir. Près de quatre Français sur dix (37%) ont acquis un produit de contrefaçon sans en avoir connaissance au moment de leur achat, selon un sondage réalisé par l'institut Ifop pour l'Union des fabricants (Unifab), publié mercredi 6 juin.

La proportion d'acheteurs trompés est plus élevée (43%) pour les jeunes de 15 à 18 ans, indique l'étude, présentée à l'occasion de la journée mondiale anti-contrefaçon. L'Unifab "appelle donc les consommateurs à être vigilants lors de leurs achats, notamment sur internet, nouveau canal de distribution de la contrefaçon", dans un communiqué.

Le streaming également pointé du doigt

Le sondage révèle que "37% des Français (de 15 ans et plus) ont déjà volontairement acheté de la contrefaçon", en particulier des vêtements, de la maroquinerie et des parfums. L'association relève en outre que 71% des 15-18 ans affirment écouter ou regarder en streaming des produits culturels "sans se préoccuper du cadre légal" (41% pour l'ensemble des sondés).

La contrefaçon fait perdre chaque année 60 milliards d'euros à un ensemble de 13 secteurs de l'économie européenne, selon une étude de l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) publiée mercredi à l'occasion de la journée mondiale anti-contrefaçon.

Cette enquête, menée auprès des secteurs vulnérables à la contrefaçon, montre que les pertes directes annuelles atteignent 7,5% des ventes, indique l'EUIPO dans un communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.