Hausse de l'allocation de rentrée scolaire : "C'est un début mais il est loin d'être suffisant", pour la FCPE

Il aurait fallu indexer l'allocation de rentrée scolaire sur l'inflation, estime la Fédération des conseils de parents d'élèves.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les familles qui touchent l'allocation de rentrée scolaire ne peuvent pas profiter des offres promotionnelles mises en place en juillet, déplore la FCPE (illustration). (DELPHINE-MARION BOULLE / RADIO FRANCE)

La hausse de 4% de l'allocation de rentrée scolaire "est un début mais il est loin d'être suffisant", a estimé mardi 16 août sur franceinfo Éric Labastie, secrétaire général de la FCPE (Fédération des conseils de parents d'élèves). L'allocation de rentrée scolaire va être versée dans la journée aux 3 millions de familles qui en bénéficient en France.

franceinfo : Cette hausse est-elle suffisante ?

Éric Labastie : Elle n'est pas à la hauteur des besoins et pas à la hauteur de l'inflation. Les chiffres de l'Insee donnent une inflation pour juillet à 6,1%. C'est un début mais il est loin d'être suffisant. Il aurait fallu indexer l'allocation sur l'inflation en sachant que les coûts de certains produits pour la rentrée subissent une inflation encore plus grande. Ces 4% [de hausse] représentent de 15 à 16,5 euros. C'est quelque chose d'infime par rapport au montant global.

Le montant principal est versé ce mardi et les 4% supplémentaires en septembre. Qu'en pensez-vous ?

Nous, on prône que l'allocation de rentrée scolaire soit versée plus précocement pour que les familles puissent s'organiser dans leurs dépenses de rentrée et qu'elles puissent prendre en compte les offres promotionnelles qui sont proposées. Beaucoup de grands noms de la grande distribution proposent des offres promotionnelles en juillet. Les familles qui touchent l'allocation de rentrée scolaire ne peuvent pas en profiter. Autre problème, les listes de fourniture apparaissent beaucoup trop tard pour permettre aux familles de s'organiser.

Avez-vous peur que l'inflation ait un effet sur la rentrée ?

Il y aura un effet hausse des prix parce que la rentrée scolaire c'est la course aux fournitures, mais c'est aussi la cantine, les transports, l'internat, l'habillement. Tout cela va conduire les familles, en particulier les familles dans la précarité, à faire des choix.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pouvoir d'achat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.