Cet article date de plus de huit ans.

Nouvelle prime d'activité : un simulateur pour tout savoir

Qui va toucher la prime d'activité ? Le gouvernement, qui publie ce mardi les décrets d'application, lance un simulateur sur internet. Il permettra de savoir si l'on peut bénéficier dès janvier de cette nouvelle prestation de solidarité. Car pour beaucoup, elle ne sera pas automatique. Il faudra en faire la demande.
Article rédigé par Sarah Lemoine
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (La nouvelle prime d'activité concernera 5,6 millions de Français © MaxPPP)

La prime d'activité est un complément de salaire destinée à 5,6 millions de travailleurs modestes autour du smic. Elle entre en vigueur le 1er janvier et sera versée à partir de février, en lieu et place de la prime pour l'emploi et la partie "activité" du RSA qui, elles, disparaissent.

A LIRE AUSSI ►►► La prime d’activité élargie aux jeunes de moins de 25 ans

Dès aujourd'hui, les bénéficiaires potentiels de ce nouveau mécanisme peuvent se rendre sur les sites internet de la CAF et de la MSA pour vérifier s'ils sont éligibles. Et le cas échéant, calculer le montant car la prime d'activité n'est pas fixe : elle varie en fonction du revenu et de la situation familiale.

Exemples :

Un célibataire sans enfant gagnant 1.300 euros nets recevra une prime de 97 euros par moisUn couple au smic, avec deux enfants, aura 243 euros netUn couple, dont l'un est au smic et l'autre à mi-temps au smic, sans enfant, percevra 80 euros par moisUne personne handicapée seule travaillant en milieu ordinaire, dont le salaire est de 800 euros nets par mois et qui perçoit une allocation adulte handicapé (AAH) de 231 euros, percevra une prime d'activité de 136 euros par mois Attention, seules les personnes qui touchent le RSA activité bénéficieront automatiquement de la nouvelle prime. Les autres - soit 4,8 millions de personnes - devront effectuer une demande en ligne. 

A LIRE AUSSI ►►► La future prime d'activité, moins de bénéficiaires mais plus efficace

"Ce sont des démarches très simples, pas de paperasse, pas de papiers inutiles", souligne la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine en exclusivité sur France Info
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.