Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Obama insulte Trump, le pape fait de la magie... "Complément d'enquête" explique les "deep fakes"

Barack Obama a tenu, à l'égard de l'actuel président des Etats-Unis, des propos insultants, un enregistrement vidéo en fait foi. Sauf que… c'est un "fake" – et même un "deep fake". Explications dans cet extrait de "Complément d'enquête".

COMPLÉMENT D’ENQUÊTE / FRANCE 2

"Nous entrons dans une ère où nos ennemis peuvent faire croire que n'importe qui dit n'importe quoi à n'importe quel moment, prévient Barack Obama à l'image. Même des choses qui n'ont jamais été dites. Par exemple, moi, je peux vous dire : 'Le président Trump est une sombre merde !'…" Sauf que ces mots, l'ancien président des Etats-Unis ne les a pas prononcés. Ils ont été mis dans sa bouche par le site d'information BuzzFeed, avec le concours de l'acteur américain Jordan Peele. Cette vidéo aussitôt devenue virale sur Internet avait pour but d'illustrer un phénomène nouveau et inquiétant : les "deep fakes", ou falsifications de l'image high-tech.

Cette technologie permet aussi de petits miracles amusants, comme le pape François dans un numéro de prestidigitation en direct sur CNN, ou encore l'acteur Nicolas Cage en James Bond Girl et dans d'autres situations cocasses sur les réseaux sociaux… Mais le risque de manipulation est bien réel. "Cette nouvelle technologie a le pouvoir d'amplifier considérablement les fake news, alerte Hany Farid, professeur d'informatique et spécialiste d'image digitale. A quoi ressemblera le monde quand n'importe qui pourra faire un faux, et qu'en plus chaque image pourra être remise en cause ?"

Présentateur-robot pour le JT, articles d'info rédigés par des ordinateurs...

Comment sont réalisés ces "deep fakes" ? Grâce aux progrès foudroyants de l'intelligence artificielle. Et en particulier au "deep learning", une technologie d'"apprentissage en profondeur" qui enseigne à des réseaux de neurones informatiques comment imiter le fonctionnement du cerveau humain.

En Chine, l'agence d'information officielle a déjà mis au point un journaliste virtuel capable de présenter le JT. Aux Etats-Unis, des sites d'information publient des articles entièrement rédigés par des ordinateurs. Une révolution dans le monde des médias. Les machines sont-elles en train de prendre le contrôle de l'information ?

Extrait de "Le journaliste était… un robot", un reportage de "Complément d'enquête" diffusé le 14 février 2019.

Quand Obama insulte Trump en vidéo : \"Complément d\'enquête\" à l\'ère des \"deep fakes\"
Quand Obama insulte Trump en vidéo : "Complément d'enquête" à l'ère des "deep fakes" (COMPLÉMENT D'ENQUÊTE/FRANCE 2)