Cet article date de plus de six ans.

RÉACTIONS | LCI qui restera payante : une décision "politique"?

La décision du CSA de refuser le passage à la TNT gratuite de LCI, Paris Première et Planète+ est critiquée à droite comme à gauche.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (LCI ne deviendra pas une chaîne publique © MAXPPP)

 Pour l'UMP qui s'exprime dans deux communiqués publiés sur son site, dont l'un signé par le député du Nord Sébastien Huyghe, cette décision du CSA, "c’est, plus que jamais, une question politique : nul ne peut remettre en cause les compétences éminentes du président que M. Hollande a choisi pour le CSA… pas plus que sa proximité, par ailleurs, avec la gauche et le Parti socialiste ! Et face à cet arrêt de mort prononcé hier par le CSA pour LCI, nul ne peut remettre en cause la légitimité de la question que se posent tant de Français ce matin : la mise à mort de LCI est-elle une décision politique ?"

Et Eric Ciotti comme Nadine Morano sont sur la même ligne. 

"Les socialistes sont à la manoeuvre et ont essayé de prendre le contrôle des institutions indépendantes" assure Eric Ciotti
écouter
Sur un ton plus modéré, le député UDI Jean-Christophe Lagarde.

 

Des critiques politiques rejetées notamment par Jean-Christophe Cambadélis, le patron du PS, ce matin sur RTL :  "Si c'était l'inverse" qui avait été décidé, est-ce qu'on aurait dit que c'est une décision politique?". Et il regrette lui aussi la décision du CSA : "LCI, les autres chaînes aussi, mais principalement LCI, ne mérite pas la peine de mort parce que c'est de ça dont il s'agit."

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.