Cet article date de plus d'onze ans.

Quotidiens: suspension de la grève NMPP

La grève aux NMPP qui a privé les journaux nationaux de parution en kiosques mercredi matin a été suspendue
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Siège du Monde (© AFP)
La grève aux NMPP qui a privé les journaux nationaux de parution en kiosques mercredi matin a été suspendueLa grève aux NMPP qui a privé les journaux nationaux de parution en kiosques mercredi matin a été suspendue

La CGT des NMPP avait lancé un appel à 24h de grève en solidarité avec le syndicat du Livre CGT en désaccord avec le syndicat patronal de la presse quotidienne nationale sur la modernisation des imprimeries.

Le syndicat du livre CGT a appelé mercredi à la suspension du mouvement, dans l'attente d'une réunion avec le patronat en fin d'après-midi.

"Sans préjuger des conclusions de cette réunion, les délégués de presse du SGLCE appellent à suspendre provisoirement les arrêts de travail", a annoncé mercredi après-midi le SGLCE-CGT (Syndicat général du Livre et de la communication écrite).

Les délégués "se donnent rendez-vous le jeudi matin" pour "évaluer la teneur de la rencontre et décider des suites à donner à leur mouvement".

Selon le SGLCE-CGT, le désaccord porte sur "un texte sur la modernisation des imprimeries prévoyant un volet de formation mais qui est utilisé essentiellement pour justifier des licenciements".

Le Monde daté du jeudi 29 octobre était en kiosque mercredi après-midi, alors que celui de la veille n'avait pas été imprimé.

Privés de kiosques mercredi, plusieurs quotidiens étaient cependant disponibles en ligne gratuitement sur leur site respectif: Libération, La Croix, La Tribune, France-Soir et Le Monde. L'Humanité propose une édition électronique partielle, et l'accès au site des Echos est gratuit.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.