Cet article date de plus de huit ans.

Parution et distribution des journaux perturbées par des mouvements de grève

L'Équipe n'est pas en kiosque ce matin : parution bloquée par un mouvement de grève pour dénoncer un plan social. Et la distribution des quotidiens et hebdos est perturbée par une grève de l'ex-CGT du Livre.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Nathanaël Charbonnier Radio France)

Un plan drasconien annoncé en début de semaine aux salariés de L'Équipe  prévoit notamment 46 départs volontaires sur un effectif total de 500 personnes. Un plan social sur fond de ventes en baisse constante pour le quotidien sportif, malgré une année 2012 marquée par l'Euro de football et les Jeux Olympiques.
Les salariés en colère, qui ont bloqué la parution du journal ce jeudi, rapprochent ce plan de départs du lancement, le 12 décembre, de L'Équipe HD  sur la TNT : selon certains, au sein du journal, le groupe Amaury, propriétaire du quotidien, chercherait à dégager des moyens financiers pour sa chaîne de télé.

Par ailleurs, la distribution des quotidiens et hebdomadaires nationaux est perturbée en Ile-de-France et dans une vingtaine de grandes villes par une grève des ouvriers de l'ex-CGT du Livre (SGLCE). Ceux-ci, très présents chez Presstalis (ex-NMPP) et certaines de ses filiales. Mouvement d'inquiétude face à la réorganisation de la distribution des journaux. 
Prestalis est au bord du redressement judiciaire. Et s'apprête à supprimer environ un millier de 2.500 postes du groupe. Il pourrait y avoir des licenciements. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.