Le gouvernement envise de changer la technologie de la TNT, ce qui retarderait le lancement de toute nouvelle chaîne

Le quotidien économique La Tribune l'affirme lundi. L'exécutif projette d' "imposer une nouvelle norme pour la diffusion de toute future chaîne, le DVB-T2", écrit le journal sur son site.Sauf que cette technologie n'est encore présente dans aucun foyer.

La technologie DVB-T2 a déjà été introduite dans trois pays européens, argumente le gouvernement.
La technologie DVB-T2 a déjà été introduite dans trois pays européens, argumente le gouvernement. (France 3 Haute-Normandie)

Le quotidien économique La Tribune l'affirme lundi. L'exécutif projette d' "imposer une nouvelle norme pour la diffusion de toute future chaîne, le DVB-T2", écrit le journal sur son site.

Sauf que cette technologie n'est encore présente dans aucun foyer.

Il faudrait donc attendre plusieurs années avant le lancement de toute nouvelle chaîne, le temps que les Français s'équipent de nouveaux décodeurs.

Le quotidien s'appuie sur un document écrit : début août, le ministère de l'Industrie a envoyé à la Commission européenne un projet d'arrêté ministériel signé par trois ministres : François Baroin, ministre de l'Economie, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et Eric Besson, ministre de l'Economie numérique. La Commission a trois mois pour donner son feu vert.

Cette technologie "permet une utilisation plus optimale de la ressource hertzienne. Elle a déjà été introduite dans trois pays européens, et adoptée dans de nombreux autres pays hors de l'Europe", argumente le gouvernement dans sa lettre.

Concrètement, si l'arrêté obtient l'aval de Bruxelles, les chaînes bonus sur la TNT de TF1, M6 et Canal Plus vont être retardées de plusieurs années. Canal Plus envisageait notamment de lancer une chaîne gratuite et généraliste sur la TNT, ce qui avait suscité la méfiance de M6 et TF1.

Les chaînes bonus sont un droit inscrits dans la loi. Et l'arrivée du DVB-T2 permettrait de les garder à l'écart un certain temps. Mais "certains craignent que cette solution DVB-T2 ne soit pas très solide juridiquement", écrit La Tribune. "En effet, Canal Plus pourrait très bien contester cet arrêté devant le Conseil d'Etat, en arguant que cet arrêté a pour réel but de la spolier de sa chaîne bonus. Et, de l'aveu même de certains conseillers ministériels, Canal l'emporterait sans doute", rapporte le journal.

La réception actuelle ne sera pas affectée "au cours des prochaines années"
Toutefois, selon le minisètre de l'Industrie, le changement de technologie n'affecterait en rien la réception de la TNT avec les décodeurs déjà existants. "Aucun changement de norme de diffusion n'est à l'ordre du jour au cours des prochaines années. Les ménages qui se sont équipés au cours des dernières années pour recevoir la TNT continueront bien entendu à les recevoir, dans les mêmes conditions, au cours des prochaines années, sans aucune modification. Les Français n'auront pas à changer leur téléviseur ou leur adaptateur pour continuer à recevoir la TNT", a-t-il déclaré au quotidien.

En attendant, le ministère assure que "l'objectif de cette notification est que l'ensemble des options soient ouvertes, en vue des arbitrages qui restent à prendre par le Gouvernement. Il s'agit d'une notification à titre conservatoire. Aucun arbitrage n'a été rendu à ce jour".