Cet article date de plus de deux ans.

Le champion des "12 Coups de midi", Christian Quesada, avait déjà été condamné pour des affaires avec des mineurs

Ce père de deux enfants avait déjà été condamné à des peines d'emprisonnement avec sursis pour des faits d'"exhibition sexuelle" et "détention d'images pédopornographiques". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le champion du jeu "Les 12 Coups de midi", Christian Quesada, à Paris, le 15 juin 2017. (MAXPPP)

Il avait déjà eu affaire à la justice. Christian Quesada, champion du jeu télévisé de TF1 "Les 12 Coups de midi", a été mis en examen et placé en détention provisoire, mercredi 27 mars, pour "détention et diffusion d'images pédopornographiques" ainsi que de "corruption de mineur". L'homme, qui avait engrangé plus de 800 000 euros dans le célèbre jeu de TF1, avait déjà été impliqué dans des affaires avec des mineurs, révèle, jeudi 28 mars, Le Parisien, une information confirmée par le procureur de la République de Bourg-en-Bresse à franceinfo. 

Selon ce dernier, Christian Quesada avait été condamné pour des faits d'"exhibition sexuelle" et de "détention d'images pédopornographiques" en 2002 et 2009 dans la région parisienne. Des peines d'emprisonnement avec sursis avaient été prononcées à son encontre. 

D'après Le Parisien, c'est peu de temps après la fin de sa participation au jeu de TF1 que les gendarmes de la brigade de recherches de Belley (Ain) ont commencé leurs investigations sur ce père de deux enfants. Fin 2017, une adolescente raconte avoir discuté sur Internet avec un homme qui lui aurait demandé de se dénuder. Christian Quesada a été interpellé lundi par les gendarmes, qui ont retrouvé des milliers d'images et de vidéos pédopornographiques. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.