Cet article date de plus de dix ans.

Laurence Ferrari, reine des Gérard de la télévision

La cérémonie humoristique a également "récompensé" Christophe Hondelatte, Frédéric Lopez et Audrey Pulvar, lundi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Laurence Ferrari sur le plateau de la chaîne "D8", dont elle est une des présentatrices vedettes. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Frédéric Lopez, Christophe Hondelatte, Laurence Ferrari, Anne Roumanoff et Audrey Pulvar sont les principales victimes des Gérard 2012 de la télévision, prix potaches récompensant le pire du petit écran, décernés lundi 17 décembre sur Paris Première. Récompenses irrévérencieuses sur le modèle des "Razzie Awards" aux Etats-Unis, les Gérard de la télévision, décernés pour la 7e année, ont pour ambition de "rendre le petit écran meilleur". Le jury est composé d'une trentaine de journalistes et critiques de télévision de nombreux médias.

• Le "Gérard de la plus mauvaise animatrice" est allé à Laurence Ferrari pour "Le Grand 8" (D8). La journaliste a décroché aussi le "Gérard de l'émission de bonnes femmes qui donnent leur opinion" pour la même émission.

• Entre deux parodies d'émissions, Vincent Cerutti a été sacré "plus mauvais animateur" pour "Danse avec les stars" (TF1).

Frédéric Lopez, animateur et producteur de "Rendez-vous en terre inconnue" et "La Parenthèse enchantée" est le lauréat malgré lui du "Gérard de la personnalité qui n'en a aucune".

TF1 et son programme de télé-réalité "Qui veut épouser mon fils ?" ont décroché le "Gérard de la super soirée au El Crétino Circus", tandis que Arte et le philosophe Raphaël Enthoven ont reçu le "Gérard de l'émission que tu regardes pour te taper une bonne branlette intellectuelle".

• Le "Gérard de l'ambulance sur laquelle on va tirer quand même" est allé à l'unanimité du jury à Christophe Hondelatte.

Bernard de la Villardière ("Enquête exclusive", M6) a été récompensé par le "Gérard du vieux châtelain dont on se demande ce qu'il fout à la télé, vu qu'il a plus une tête à jouer du cor dans les chasses à courre, mèche au vent, galopant à bride abattue derrière des lévriers dans la rosée du petit matin le dimanche à Fontainebleau".

Nagui est le lauréat du "Gérard de l'animateur embourgeoisé qui se regarde dans le miroir en repensant aux années où il avait des cheveux, des abdos, des idées...".

• Quant à l'humoriste Anne Roumanoff, elle est la lauréate du "Gérard du programme court qui ne l'est pas encore assez" pour "Roumanoff et les garçons", récemment déprogrammé par France 2.

• Enfin, le "Gérard du Chevalier de la Légion Donneur de Leçon" est allé ex-aequo à Audrey Pulvar (D8) et Natacha Polony (France 2).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.