La Provence : la rédaction en grève après la mise à pied du directeur de la rédaction

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Médias : la rédaction de La Provence en grève après la mise à pied du directeur de la rédaction
Article rédigé par France 2 - T. Souman, P-J. Perrin, A. Didier
France Télévisions
France 2
Le quotidien La Provence a voté la grève illimitée de sa rédaction. Les journalistes dénoncent l'interventionnisme du propriétaire, Rodolphe Saadé, qui vient de racheter BFM et RMC.

Pas de journal La Provence en kiosque, ce samedi 23 mars. Une grève illimitée a été déclenchée dans la rédaction du quotidien régional. Les journalistes protestent contre la mise à pied du directeur de la rédaction, vendredi 22 mars. En cause, une Une publiée jeudi, après la visite d’Emmanuel Macron dans les quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône). On pouvait y lire le titre : "Il est parti et nous, on est toujours là…", des propos d’un habitant de la cité de la Castellane. 

Les journalistes demandent la réintégration de leur directeur 


Certains lecteurs l’ont interprété comme ceux d’un trafiquant de drogue, qui auraient été relayés avec complaisance. Vendredi, le directeur de la publication, Gabriel d’Harcourt, s’est excusé dans les colonnes de son journal. Les excuses ont fait bondir une large majorité des journalistes, qui estiment qu’il n’y a pas eu de faute. Ils dénoncent une ingérence éditoriale et demandent la réintégration de leur directeur. Le patron de la CMA CGM, le milliardaire franco-libanais Rodolphe Saadé, a racheté La Provence à l’été 2022. Réputé proche d’Emmanuel Macron, il vient d’acquérir Altice Média, la maison mère de BFM TV. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.