Cet article date de plus d'un an.

Geoffroy Lejeune à la tête du JDD : 15 députés, de LFI à Renaissance, vont déposer une proposition de loi pour "protéger la liberté éditoriale des médias"

Le texte entend "conditionner les aides à la presse à la mise en place d’un droit d’agrément des journalistes sur la nomination de leur directeur".
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Soirée de soutien aux salariés grévistes du Journal du Dimanche le 27 juin 2023. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

15 députés de tous les groupes politiques, à l'exception des Républicains (LR) et du Rassemblement national (RN), vont déposer une proposition de loi "visant à protéger la liberté éditoriale des médias sollicitant des aides de l’État", indique le groupe écologiste dans un communiqué. Ce "travail parlementaire transpartisan", en réaction à la grève au Journal du Dimanche (JDD), est en effet lancé par une de ses membres, la députée Sophie Taillé-Polian.

>>> Grève au JDD : "On aimerait être davantage soutenus par le gouvernement et l'exécutif", souligne la société des journalistes du "Journal du Dimanche"

Cette proposition de loi doit être déposée d'ici 18h, lundi 17 juillet, a précisé le groupe écologiste à l'Agence Radio France. Concrètement, elle "vise à conditionner les aides à la presse directes et indirectes à la mise en place d’un droit d’agrément des journalistes sur la nomination de leur directeur ou directrice de rédaction", selon le communiqué.

La nomination à la tête du JDD de Geoffroy Lejeune, en provenance de l'hebdomadaire d'extrême droite Valeurs actuelles, est le point de départ de la grève qui touche l'hebdomadaire. Elle est entrée vendredi dans sa quatrième semaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.