Cet article date de plus de huit ans.

Jean-Luc Delarue : une descente aux enfers après la lumière [PORTRAIT]

Animateur et producteur emblématique à la télévision et à la radio, "tête à claques" préférée de la presse, son éternelle oreillette vissée à l'oreille, Jean-Luc Delarue a tout vécu en 25 ans de carrière avant de défrayer la chronique après son arrestation pour détention et usage de drogue. Il devait être jugé en février prochain.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Les succès

Avant de devenir l'un des animateurs les plus emblématiques du service public, Jean-Luc Delarue fait ses débuts dans la publicité. Sa première apparition à la télévision c'est en 1986 dans une émission consacrée justement à la publicité sur TV6. Quelques mois plus tard, on le retrouve occasionnellement dans les "Enfants du rock" sur Antenne 2.

A l'antenne, sa diction rapide, presque mécanique, son assurance, son aisance constituent sa marque de fabrique.

Après un passage par Europe 1 où il anime notamment la matinale, il présente "La Grande famille" à la mi-journée sur Canal+ pendant plusieurs années. Cet habitué des pages "people" toujours en quête de reconnaissance, rejoint France 2 en 1994. C'est sur cette chaîne qu'il lance le magazine de société "Ça se discute" qui traitera pendant quinze ans les grands thèmes de société. Il lance aussi la boîte de production Réservoir Prod. 

En 1996, il se retrouve au coeur d'une polémique à propos des contrats mirobolants des animateurs-producteurs de France 2, accusés de piller les fonds du service public.

 En 1999, celui qui était surnommé "l'homme à l'oreillette " lance l'émission "C'est mon choix", un talk-show quotidien diffusé sur France 3.  L'année d'après, il lance "Jour après jour". A partir de la rentrée 2006, il anime l'émission "Toute une histoire", avant d'en être écarté en raison de son addiction à la cocaïne. 

Les années sombres

Ces dernières années, l'animateur-producteur s'était surtout fait remarquer à la rubrique faits divers notamment pour son accoutumance à la cocaïne. En 2007, sous l'empire d'alcool et de médicaments, Jean-Luc Delarue provoque un mini-scandale sur un vol Air France Paris-Johannesburg. Il agresse le personnel navigant. 

En 2009, il refait parler de lui lors de la cérémonie des Globes de cristal. Pour la première fois, l'émission est diffusée sur France 3. Jean-Luc Delarue la présente avec Carole Gaessler. L'animateur qui n'est visiblement pas dans son état normal, dit à Yamina Benguigui "Vous voulez que je vous tienne votre globe ....ou vos globes ". Un comportement qui fait couler beaucoup d'encre dans le PAF.

 

Le 14 septembre 2010, il est interpellé à son domicile pour une vaste affaire de stupéfiants dans laquelle il finira par être mis en examen en janvier 2011. En garde à vue, il reconnaît boire beaucoup d'alcool et consommer 20 grammes de cocaïne par semaine en raison notamment de l'écriture d'une autobiographie qui le déstabilise.

Ecarté de l'antenne de France 2 dès le lendemain de son interpellation, il fait publiquement son mea culpa et se lance dans une croisade antidrogue à travers la France dans un camping car. 

Le 2 décembre 2011, Jean-Luc Delarue convoque la presse et annonce qu'il est atteint d'un cancer de l'estomac et du péritoine.

En mai 2012, il se marie en Bretagne avec Anissa Khel, ex-mannequin et créatrice de bijoux. Il est déjà père d'un enfant, né de sa relation avec Elisabeth Bost. En juillet 2012, fatigué, il ne peut se rendre au tribunal correctionnel de Nanterre où il est convoqué pour l'affaire du trafic de cocaïne. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.