Cet article date de plus d'onze ans.

France Télévisions a généré un bénéfice net de 19,6 millions d'euros en 2009

Ce chiffre consacre un redressement anticipé par rapport aux prévisions d'un retour à l'équilibre en 2012, selon les chiffres publiés mardi par le groupe public à l'issue d'un conseil d'administration.En 2008, le groupe public avait enregistré une perte nette de 78,4 millions d'euros.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (DR)

Ce chiffre consacre un redressement anticipé par rapport aux prévisions d'un retour à l'équilibre en 2012, selon les chiffres publiés mardi par le groupe public à l'issue d'un conseil d'administration.

En 2008, le groupe public avait enregistré une perte nette de 78,4 millions d'euros.

Ce retour à l'équilibre, alors qu'un déficit de 135,3 millions d'euros étaient inscrits au budget 2009, est dû, selon le groupe, à trois facteurs: une amélioration des recettes nettes à hauteur de 97,1 millions d'euros, une bonne maîtrise de l'ensemble des dépenses, des performances notamment des filiales commerciales (+30,7 millions d'euros par rapport aux prévisions).

409 millions de recettes publicitaires, mieux que prévu
France Télévisions a engrangé 404,9 millions d'euros de recettes publicitaires avant 20 heures (au lieu de 260 millions inscrits au budget), en progression par rapport à 2008. La loi sur l'audiovisuel public prévoit la suppression totale de la publicité fin 2011.

Le manque à gagner dû à l'arrêt de la publicité après 20h s'est élevé à 383 millions d'euros en 2009, somme compensée par une dotation publique de 450 millions d'euros venant en complément de la redevance. Au total, redevance et dotation ont représenté en 2009 2,4 milliards d'euros contre 1,9 milliard en 2008.

En matière de création, le groupe a dépassé ses objectifs en investissant 382,9 millions d'euros (contre une prévision de 375 millions d'euros), souligne encore France Télévisions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.