VIDEO. Les frères Kouachi, des islamistes bien connus

Le plus jeune des deux frères, Chérif Kouachi était connu des services de police car il avait déjà été condamné en 2008. Le point avec France 3.  

FRANCE 3

Saïd Kouachi et son frère Chérif seraient les auteurs du massacre perpétré à la rédaction de charlie Hebdo mercredi 7 janvier. "Je n'aurais qu'un conseil à donner ce serait de se rendre aux autorités de police", a déclaré Me Vincent Ollivier, l'avocat de Chérif Kouachi.

Sur des images tournées en 2005, on voit Chérif Kouachi. Son rêve était alors de devenir rappeur mais déjà la mouvance islamiste l'avait approché, lui et ses copains de cité du 19e arrondissement.

Fin 2008, Chérif kouachi est condamné à dix-huit mois de prison, impliqué dans un réseau de jihadistes : la filières des Buttes-Chaumont.

"Un gars perdu"


"Au moment où il est jugé en 2008, c'est un pauvre gars perdu" raconte Me Dominique Many, avocat de son co-détenu Thamer Bouchnak. "Son seul entraînement c'était de faire un jogging aux Buttes-Chaumont", explique l'avocat.

C'est à la prison de Fresnes que tout bascule quand il intègre le réseau de Salim Ben Gallem, considéré aux Etats-Unis comme le bourreau de l'Etat islamique.

D'abord sous étroite surveillance, celle-ci s'était relâchée. A l'issue de son procès, le procureur avait affirmé : "il recommencera sûrement demain s'il le peut".

Portraits de Chérif Kouachi (G) et Said Kouachi, diffusés par la préfecture de police de Paris, le 8 janvier 2015.
Portraits de Chérif Kouachi (G) et Said Kouachi, diffusés par la préfecture de police de Paris, le 8 janvier 2015. (POLICE FRANCAISE)