Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Laïcité : Mélenchon a-t-il évolué par conviction ou par intérêt électoral ?

De "laïcard" un peu intransigeant il y a quelques années à "islamo-gauchiste" aujourd'hui, si l'on en croit ses détracteurs... comment Jean-Luc Mélenchon a-t-il évolué sur la question du communautarisme ? S'agit-il d'une stratégie électorale assumée ? Un extrait de "Complément d'enquête" sur ces élus accusés de complaisance envers les islamistes.

Il y a encore quelques années, Jean-Luc Mélenchon prenait fermement position "contre le communautarisme". Aujourd'hui, après sa participation à la Marche contre l'islamophobie de novembre 2019, le voilà taxé d'"islamo-gauchisme" par ses détracteurs. Le chef de La France insoumise a-t-il évolué sur ces questions ? Comment juge-t-il les déclarations de certains des députés de son parti, qui semblent aller contre ses valeurs ?

En 2015, "la preuve par Charb" du sens de la laïcité

En 2015, après l'attentat contre Charlie Hebdo, c'est lui qui lit l'éloge funèbre de Charb. Très ému, Jean-Luc Mélenchon (alors à la tête du Front de gauche) lui fait cette promesse : "Charlie vivra, le délit de blasphème sera abrogé dans la France concordataire. La laïcité brocardée et les laïcards moqués ont la preuve par Charb de leur sens complet." A l'époque, Danièle Obono, figure du Front de gauche, dit avoir pleuré les morts, mais pas Charlie à cause de certaines caricatures qu'elle juge islamophobes.

Depuis, Danièle Obono a rejoint La France insoumise. Elle est élue députée. A contre-courant de son mouvement, elle juge stigmatisante la loi du 15 mars 2004 qui encadre le port de signes religieux à l'école. Aurait-elle influencé Jean-Luc Mélenchon, comme l'affirment d'anciens membres de son parti ? Les journalistes de "Complément d'enquête" lui ont posé la question. "Je ne suis pas l'islamo-gauchiste qui murmure à l'oreille de Jean-Luc Mélenchon, non !" se défend-elle en riant, jugeant "très surfaite" son influence sur celui-ci.

Une nouvelle stratégie en vue de 2022 ?

Jean-Luc Mélenchon a-t-il évolué par conviction, ou par intérêt électoral ? Selon l'un de ses anciens conseillers, il s'agirait d'une nouvelle stratégie électoraliste. "Certains considèrent qu'une partie du vote populaire périurbain est perdue au profit de Marine Le Pen, explique Djordje Kuzmanovic, et il faut aller le chercher chez les autres, qui ne participent pas, ou peu, aux élections. Et ce sont les quartiers populaires, où on pourrait trouver un vivier de 600 000 voix." D'après lui, il s'agirait d'une forme de calcul consistant à leur faire passer ce message : "Oui, il y a un racisme anti-musulman. Nous, on en parle, donc on vous représente." Sollicité par "Complément d'enquête", Jean-Luc Mélenchon n'a pas donné suite aux demandes d'interview.

Extrait de "Gauche : le piège du communautarisme", un reportage à voir dans "Complément d'enquête" le 10 décembre 2020.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".