Maryse Wolinski, entre colère et chagrin

L'épouse du dessinateur Wolinski, tué lors de l'attaque contre Charlie Hebdo il y a un an, est l'invitée du Soir 3.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Maryse Wolinski, la femme du dessinateur de Charlie Hebdo tué il y a un an, est venue sur le plateau du Soir 3 présenter son livre "Chérie, je vais à Charlie". Plus qu'un titre, ce sont les derniers mots de Georges Wolinski à son épouse. "Certains mercredis, il allait à la conférence de rédaction. Moi, j'étais un peu en retard à mon rendez-vous, et il m'a dit 'Chérie, je vais à Charlie'. Cette phrase, que j'entends sans cesse, m'a guidé pour écrire ce livre", confie-t-elle.

Une enquête minutée

Cet ouvrage raconte leur dernière journée ensemble. Mais la journaliste a également voulu faire une contre-enquête sur le drame. Elle s'interroge notamment sur le fait que 10 appels à la police ont été passés entre 11h20 et 11h40, mais que les forces de l'ordre ont mis du temps à arriver. "Les Kouachi sont arrivés dans la salle de rédaction de Charlie Hebdo à 11h33. Ils en sont ressortis à 11h35. Entre temps, ils ont braqué d'autres personnes que j'ai rencontrées (...) Et puis, c'est assez tardivement qu'arrive la première voiture de la BAC", détaille-t-elle. Elle dénonce des failles dans la sécurité du journal et comprend la plainte d'Ingrid Brinsolaro, femme du policier affecté à la protection de Charb, tué dans l'assaut.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le dessinateur George Wolinski et son épouse Maryse à Angoulême (Charente), le 26 janvier 2006.
Le dessinateur George Wolinski et son épouse Maryse à Angoulême (Charente), le 26 janvier 2006. (PATRICK BERNARD / AFP)