Attentats de janvier 2015 : le point sur l'enquête

Trois ans après les attentats de 2015, l'enquête aurait progressé grâce aux traces ADN. Mais il reste de nombreuses zones d'ombre. Une quinzaine de personnes sont mises en examen.

France 3

Trois ans après les attaques, l'instruction est en passe d'être close. Les enquêtes sur les attentats de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l'Hypercacher touchent à leur fin. Après trois années d'un long travail, l'instruction menée par des magistrats du pôle antiterroriste du TGI de Paris devrait être clôturée avant l'été. Au total, 14 personnes ont été mises en examen, dont la moitié en 2017. Il s'agit d'hommes qui auraient fourni de près ou de loin une aide logistique aux frères Kouachi pour l'attaque du bureau parisien du journal satirique et à Amedy Coulibaly pour l'attentat de l'Hypercacher porte de Vincennes.

Une énigme irrésolue

Il est question d'approvisionnements en armes, en gilets pare-balles, mais surtout en argent pour préparer les attaques. Des mises en examen devenues possibles grâce à la présence d'ADN de plusieurs suspects sur les armes des trois terroristes. Les magistrats ont aussi la conviction qu'il existe bel et bien des liens formels entre les Kouachi et Coulibaly. En revanche, la justice n'a toujours pas réussi à savoir qui a tiré sur un coureur à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine) le 7 janvier, le soir de l'attaque à Charlie Hebdo.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ?" avec Make.org, Reporters d’Espoirs et plusieurs autres médias. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.