"C'est très violent" : Christine Angot évoque les nombreux clashs sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché"

Samedi, l'avocat Eric Dupond-Moretti a dénoncé la "violence incroyable" de la chroniqueuse. Celle-ci faisait la liste des hommes avec qui Virginie Calmels (LR) avait vécus, sur le plateau de l'émisssion de France 2.

Christine Angot participe à l\'émission \"On n\'est pas couché\", sur France 2, le 31 août 2017.
Christine Angot participe à l'émission "On n'est pas couché", sur France 2, le 31 août 2017. (MAXPPP)

Chaque semaine (ou presque), Christine Angot fait les gros titres. Altercation avec Sandrine Rousseau, face-à-face tendu avec Jérémy Ferrari, clash avec Laurent Baffie... Plus récemment, c'est l'avocat Eric Dupond-Moretti qui a dénoncé sa "violence incroyable" : Christine Angot listait le nom des hommes avec qui l'invitée politique de l'émission, Virginie Calmels (LR), avait vécus. La chroniqueuse de l'émission "On n'est pas couché" a répondu aux questions de RTL sur ses "sorties controversées et souvent critiquées" lors de l'émission du samedi soir sur France 2, jeudi 13 mars.

"Je me protège beaucoup. Je ne vais jamais sur les réseaux sociaux, je ne tape jamais 'Christine Angot' sur Google. Moi, j'ai envie d'être libre. Je n'ai pas envie de parler en fonction de ce qui pourrait se dire", a-t-elle expliqué.

"En direct, ce n'est pas du tout agréable"

Elle avoue tout de même être touchée, sur le plateau, par ces échanges très tendus. "Quand je suis en direct, ce n'est pas du tout agréable, évidemment. Bien sûr, c'est très violent." Elle défend ses méthodes : "J'essaye de faire les choses de la façon la plus juste par rapport à ce que je ressens."

Mais quand on lui demande si elle est parfois découragée et si elle envisage d'arrêter sa collaboration avec l'émission, Christine Angot hésite. "Je ne ferais pas quelque chose qui me serait insupportable. Je ne dis pas que je ferai ça toute ma vie."