Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo "Vous êtes très agressif, monsieur" : la prise de bec entre Christine Angot et Eric Dupond-Moretti sur le plateau d'"ONPC"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
VIDEO. "Vous êtes très agressif, monsieur", la prise de bec entre Christine Angot et Eric Dupond-Moretti sur le plateau d'"ONPC"
Article rédigé par
France Télévisions

L'écrivaine et l'avocat se sont interpellés au sujet d'une autre invitée, Virginie Calmels, vice-présidente déléguée des Républicains. 

Nouvelle altercation entre Christine Angot et un invité sur le plateau d'"ONPC". Cette fois-ci, c'était avec l'avocat Eric Dupond-Moretti, au sujet d'une autre invitée de l'émission de France 2, samedi 10 mars. L'écrivaine a énuméré les noms des conquêtes de Virginie Calmels, la vice-présidente déléguée du parti Les Républicains, auteure du livre J'assume

"J'ai lu des interviews, le livre, des portraits de vous et j'ai appris, comme la plupart des gens que vous évoluez dans un milieu social assez homogène. Vous êtes fiancée à Jérôme Chartier, qui était dans la campagne de Fillon, vous avez vécu avec Christian Blanc, qui était PDG d'Air France puis avec François-David Cravenne, conseiller en com' de Brice Hortefeux", lui lance Christine Angot. "C'est toujours aux femmes qu'on explique avec qui elles ont vécu, réagit Virginie Calmels. Je ne suis pas née avec une cuillère en argent dans la bouche et je suis un pur produit de la méritocratie", ajoute-t-elle. 

"Vous êtes allée très loin"

"C'est d'une violence", interrompt alors Eric Dupond-Moretti, invité pour parler de son livre Le Dictionnaire de ma vie. "Je trouve ça d'une violence incroyable madame, poursuit-il. Que vous alliez exposer ici publiquement un passé sentimental, dont peut-être madame n'a pas envie de parler, vous êtes allée très loin, on n'est pas au tribunal ici, elle n'est pas accusée, elle est invitée, elle vient vendre son bouquin", martèle-t-il.  "C'est dans tous les portraits de presse, rétorque l'écrivaine. Moi, je ne suis pas journaliste, je suis ici pour essayer de dire comment je peux ressentir certaines phrases." "On est ici dans une émission de divertissement, ça plombe le truc là depuis tout à l'heure", renchérit l'avocat que l'on surnomme "Acquittator".

"Vous êtes très agressif monsieur (...) Je ne sais pas le problème que vous avez avec moi", répond Christine Angot. "Je n'en ai strictement aucun, je vous l'assure",  conclut Eric Dupond-Moretti. "Je sais qui je prendrais comme avocat", lui a glissé Virginie Calmels en quittant le plateau quelques instants plus tard. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Télévision

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.