Cet article date de plus de quatre ans.

"On n'est pas couché" : Christine Angot quitte le plateau après une vive altercation avec l'écologiste Sandrine Rousseau

L'écrivaine et nouvelle chroniqueuse de l'émission n'a visiblement pas supporté que l'ancienne secrétaire générale adjointe d'EELV parle au nom "des femmes". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Christine Angot et Yann Moix, chroniqueurs, sur le plateau d'"On n'est pas couché", le 31 août 2017.
 (MAXPPP)

Le tournage a été très mouvementé. Selon L'Express, l'écrivaine et chroniqueuse Christine Angot a quitté le plateau d'"On n'est pas couché" pendant de longues minutes, lors de l'enregistrement de l'émission, jeudi 28 septembre. La raison : une violente altercation avec l'ex-membre d'Europe Ecologie-Les Verts, Sandrine Rousseau, venue défendre son livre Parler (Flammarion), où elle raconte notamment une agression sexuelle dont elle accuse Denis Baupin. "J'ai envie de donner aux femmes des outils pour se faire entendre", raconte ainsi Sandrine Rousseau, qui a annoncé vendredi 29 septembre sa démission de la direction d'EELV.  

C'est cette phrase que n'aurait pas supportée Christine Angot. "Je vous interdis de dire ce que vous dites, a immédiatement réagi l'auteure de L'Inceste. Vous ne pouvez pas parler au nom de toutes les femmes, vous auriez dû dire 'je'. On ne peut parler que de son viol." Le public a tout de suite manifesté son mécontentement en huant l'écrivaine. "Je quitte le plateau !", a alors tempêté Christine Angot, balançant au passage ses feuilles et son verre. Le "reviens" lancé par Laurent Ruquier n'a rien changé. 

La sortie de Christine Angot coupée au montage

Hurlant et pleurant, l'écrivaine s'est ensuite réfugiée dans sa loge. Toujours selon L'Express, c'est Yann Moix, l'autre chroniqueur de l'émission, qui a joué les négociateurs. Mais celui-ci a manifesté de manière trop visible son soutien à Christine Angot, reprochant à Sandrine Rousseau son manque de "réalisme" dans la description de son agression. Après cette réflexion, l'écologiste a eu alors les larmes aux yeux. Après vingt minutes d'interruption, le tournage a finalement repris. 

La sortie de Christine Angot ne sera cependant pas diffusée à l'antenne, samedi 30 septembre en deuxième partie de soirée sur France 2. "La teneur de l’interview sera conservée, et les propos ne seront évidemment pas dénaturés. Seul le bref passage du départ du plateau, qui, éditorialement, n’apporte rien sur le fond, n’apparaîtra pas à l’écran", explique une personne de l'équipe à franceinfo. 

L’émission a préféré ne pas diffuser cette image, à l’heure où plus rien ne s’efface, et faire preuve d’élégance

Un membre de l'équipe d'"On n'est pas couché"

à franceinfo

Si Christine Angot n'a pas réagi, Sandrine Rousseau a, elle, confirmé sur RTL qu'"une violente altercation" avait eu lieu avec l'écrivaine sur le plateau. "Cette émission montre à quel point parler est non seulement pas évident mais indispensable, pour faire évoluer la société sur ces sujets. On ne peut pas rester devant des femmes qui restent seules face à leurs problèmes", a-t-elle expliqué. Elle souhaite désormais se consacrer à la lutte contre les violences sexuelles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.