La motion de censure a été rejetée

234 députés ont voté en faveur de cette motion de censure, déposée par la droite et l'UDI.

FRANCE 3

Sans surprise, la motion de censure de la droite a été rejetée, ce jeudi 19 février. 234 députés ont voté en faveur de cette motion, a annoncé le président de l'Assemblée Claude Bartolone, loin des 289 voix nécessaires.
Manuel Valls a donc gagné une bataille face aux députés frondeurs qui refusaient de voter la loi Macron, mardi.

La droite divisée sur la question

"L'engagement du 49.3 c'est un acte d'autorité, car l'autorité c'est assumer ses responsabilités quand l'intérêt supérieur de la nation l'exige. On ne joue pas aux dés avec un texte aussi important pour notre pays", a souligné le Premier ministre, à l'hémicycle.
La droite n'a pas totalement réussi à donner une image d'unité, comme elle le souhaitait. Tous les députés centristes n'ont pas voté la motion de censure alors que d'autres souhaitaient la dissolution du gouvernement. Même chose du côté du Front de gauche. Six députés sur dix ont voté pour la censure.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls à l\'Assemblee nationale, le 17 janvier 2015
Manuel Valls à l'Assemblee nationale, le 17 janvier 2015 (CHAMUSSY / SIPA)