L'Assemblée nationale rejette la motion de censure

Les députés ont rejeté la motion de censure présentée par l'UMP et l'UDI. Le gouvernement n'est pas inquiété.

FRANCE 3

La motion de censure présentée par l'UMP et l'UDI a été rejetée à l'Assemblée nationale. "Cet épisode révèle le profond malaise au sein du groupe socialiste. Les frondeurs étaient absents à l'Assemblée", rapporte Anne Bourse, journaliste de France 3. Certains députés du Front de gauche ont voté la motion de censure. Manuel Valls a prononcé un discours de politique générale en insistant sur le fait qu'il fallait réformer le pays, en opposant une gauche moderne et archaïque.

Une scission entre les députés PS ?

"Le Premier ministre a dit aux députés frondeurs : 'c'est moi ou le Front national'", poursuit la journaliste. Les deux camps vont devoir renouer le dialogue pour éviter une scission du groupe socialiste à l'Assemblée. Cette crise ouverte intervient a seulement un mois des élections départementales qui s'annoncent très mauvaises pour la gauche.

Le JT
Les autres sujets du JT
(De gauche à droite) Olivier Dassault, Edouard Courtial et Jean Francois Mancel, le 14 octobre 2003, lors de la seance des questions au gouvernement à l\'Assemblee nationale.
(De gauche à droite) Olivier Dassault, Edouard Courtial et Jean Francois Mancel, le 14 octobre 2003, lors de la seance des questions au gouvernement à l'Assemblee nationale. (Benoit TESSIER/MAXPPP)