Cet article date de plus d'un an.

Énergie : "Avec EDF, ça fonctionnait bien. Parfois, il faut le dire, c'était mieux avant", estime Quatennens (LFI)

Publié
Durée de la vidéo : 9 min.
4v quatennens
France 2
Article rédigé par
C. Roux - France 2
France Télévisions

Adrien Quatennens, député et coordinateur du parti La France insoumise, est l'invité des "4 Vérités" de France 2 mercredi 2 juin. 

"En pleine crise sanitaire, une étude révèle qu'un ménage sur cinq a vu ses revenus baisser pendant que les milliardaires de France ont accru leur patrimoine de 55%", déplore Adrien Quatennens. "Et Enedis veut faire payer l'installation du compteur Linky alors qu'il n'est pas prouvé qu'il permet de faire des économies", dénonce le député La France insoumise (LFI) dans les "4 Vérités" mercredi 2 juin.

"Avec EDF, créée en 1946, ça fonctionnait bien. Parfois, il faut le dire, c'était mieux avant, avant que la Commission européenne n’impose l'ouverture à la concurrence qui n'a pas fait baisser les prix", s'insurge encore le coordinateur du parti, dont Jean-Luc Mélenchon est le candidat à l'élection présidentielle de 2022. 

Macron fait la "guerre aux pauvres"

"La situation financière difficile d'EDF est le fruit pourri de l'ouverture à la concurrence. On a obligé l'opérateur historique à mettre à disposition de ses concurrents sa propre production", rappelle l'élu du Nord. "L'énergie doit être sortie des lois du marché", réclame-t-il.

"On a besoin de faire une transition et une planification écologiques. On est au pied du mur. Les éoliennes, il faut en mettre un maximum au large. La mer dispose à elle seule d'énormément d'énergies", estime Adrien Quatennens.

Emmanuel Macron, qui "part en campagne" à partir de mercredi, "est très dur avec les pauvres. Il mène une guerre sociale aux plus pauvres. Il entend notamment faire 2,3 milliards d'euros d'économies sur le dos des chômeurs", conclut le député LFI. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.