Cet article date de plus de cinq ans.

Les prix des produits de grande consommation stables en 2015, à l'exception… de la lessive

Les prix des produits de grande consommation sont restés stables en 2015, à l'exception notable de la lessive, révèle ce mardi une enquête de l'association “Familles Rurales”.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Image d'illustration © MAXPPP)

L’Observatoire des prix de Familles rurales constate une légère hausse du panier moyen des ménages de +0,37% entre 2014 et 2015, soit un panier moyen qui s’élève à 135,59 euros. Entre 2014 et 2015, la hausse est de +0,25% pour les marques nationales, de +0,65% pour les marques de distributeurs et de +0,22% pour les premiers prix.

Le prix des lessives et produits d'entretien, lui, augmente nettement : +5,4% pour les marques distributeurs entre 2014 et 2015, après, déjà, une augmentation de plus de 6% l’année précédente. L'augmentation 2014-2015 est de +3,7% pour les premiers prix, seules les marques nationales sont stables (-0,88%)

 (Evolution du prix de la lessive © France Info)

Un véritable casse tête pour le président de l’association de consommateur Familles rurales, Dominique Marmier : “Depuis 2006, le panier a augmenté en moyenne de 4,5%, en revanche les lessives augmentent de 44% sur 10 ans. On voit donc avec ces hausses permanentes que les lessives ne connaissent pas la crise.”  Et le plus étonnant, selon Dominique Marmier, c'est qu'il n'y a aucune explication à ce phénomène : "On va essayer de mener notre enquête. (…) Pourquoi ces lessives montent tant que ça ?" , s'interroge le président de Familles Rurales.

Les autres mauvais élèves sont les marques nationales, avec même un record cette année : le panier de 35 produits passe de 167,6 euros en 2006 à près de 180 euros en 2015 (179,56 euros, soit +6,91%). Les premiers prix, eux, sont à la baisse depuis 2008 (panier moyen à 95,96 euros) mais attention à bien garder l’œil sur les prix au kilo. Un paquet de biscuit au prix inchangé peut être passé discrètement de 300 à 290 g, soit une hausse de 3,33%. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.