Les ponts du mois de mai ont aussi un intérêt économique

Les jours fériés apparaissent comme une perte substantielle d'activité, mais ont aussi des atouts majeurs pour soutenir l'économie.

France 3

17 jours de travail sur le mois de mai, on n'avait pas vu ça depuis 1970. Avec quatre jours fériés, c'est une forte baisse d'activité qui touche la France en cette période de l'année. Les entreprises ferment, les chantiers sont à l'arrêt, et les chefs d'entreprises doivent adapter leur organisation, pour tenir compte des congés de leurs salariés.

Une aubaine pour le secteur du tourisme

Pendant que les Français se pressent sur les routes pour profiter des week-ends prolongés, certains secteurs voient une hausse de leur activité pendant ce mois de mai, comme les services de dépannage, avec un nombre d'interventions équivalent à un mois de décembre sous la neige, et les voyagistes qui reçoivent de nombreux appels pour réserver des vacances.

Les Français profitent de ce calendrier propice aux longs congés, et ils ont raison : l'année prochaine, le 1er et 8 mai tomberont un dimanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Du muguet en vente dans le village de Locon (Pas-de-Calais), le 1er mai 2013.
Du muguet en vente dans le village de Locon (Pas-de-Calais), le 1er mai 2013. (DENIS CHARLET / AFP)