Cet article date de plus de sept ans.

Les Français perdent 28 heures par an à tenter de joindre les services clients

Selon une étude du magazine professionnel "En-Contact", cela représente une perte de 1,8% du PIB. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Françe perd jusqu'à 1,8% de PIB par an à cause du temps d'attente pour joindre les plateformes téléphoniques, selon une étude publiée le 19 mars 2014. (JOSEP LAGO / AFP)

"Ne quittez pas, un opérateur va vous répondre [petite musique]. Ne quittez pas, un opérateur va vous répondre..."  Les Français consacrent en moyenne plus de 28 heures par an à essayer de joindre les services clients des entreprises et services publics, selon une étude* réalisée par le magazine professionnel En-Contact, publiée mercredi 19 mars.

Les deux difficultés majeures pour joindre ces plateformes d'aide à la clientèle consistent à trouver leur numéro de téléphone et à parvenir à joindre un opérateur après avoir navigué dans les serveurs vocaux interactifs et les files d'attente des centres d'appels, précise l'étude. Dans 80% des cas, pour certains secteurs comme les banques, les services publics et les e-commerçants, les temps d'attente dépassent les 6 minutes. "Une conversation sur deux s'engage sur un ton conflictuel après plus de trois minutes d'attente", note encore En-Contact. 

Rapporté à la durée de travail hebdomadaire de 35 heures, ce temps perdu représente "jusqu'à 4 jours", précise le communiqué, qui chiffre cette "perte de compétitivité pour l'économie française et les entreprises" à 1,8% du Produit intérieur brut (PIB).

* Analyse réalisée de novembre 2013 au 12 mars 2014 avec plus de 12 000 appels effectués auprès de 500 services clients.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.