Cet article date de plus de neuf ans.

Le tabac augmentera-t-il en juillet ou en octobre ?

En France, les taxes sur le tabac augmenteront comme prévu le 1er juillet. Mais les fabricants auraient décidé d'attendre l'automne avant de répercuter la hausse sur le prix de vente des cigarettes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un buraliste à Lille (Nord), le 21 novembre 2007. (BAZIZ CHIBANE / SIPA)

Les taxes sur le tabac augmenteront, comme prévu, de 5% environ le 1er juillet, mais quid du paquet de cigarettes ? "Il n'y a aucune remise en cause de cette décision de hausse de la fiscalité. En revanche, à ce stade, les fabricants ne nous ont toujours pas communiqué ni le montant ni le calendrier pour la hausse effective du prix des cigarettes", a indiqué, vendredi 10 mai, le ministère du Budget.

Car la hausse de la fiscalité sur le tabac et celle de son prix sont deux choses distinctes. Si l'augmentation des taxes relève d'une décision gouvernementale, celle du prix des paquets de cigarettes est prise par les fabricants, qui décident ou non de répercuter le relèvement des taxes sur les prix de vente afin de conserver leurs marges. Ces répercussions doivent ensuite être homologuées par le ministère pour devenir effectives. Cela avait notamment été le cas pour la dernière augmentation des taxes, intervenue en juillet 2012, mais qui n'avait été reportée sur le prix de vente qu'en octobre.

D'après Les Echos, les fabricants de tabac devraient encore une fois choisir l'automne pour augmenter le prix des cigarettes, notamment en raison de la baisse des ventes. Une décision prise après un premier trimestre où, pour la première fois en dix ans, le marché a connu sa première baisse en valeur (-2,50% par rapport au premier trimestre 2012). Les dernières hausses de prix n'ont en effet pas réussi à compenser le recul des volumes de vente. Selon les estimations, le relèvement des taxes au 1er juillet 2013 pourrait entraîner une hausse de 30 à 40 centimes par paquet. Les industriels verront donc leurs marges réduites pendant trois mois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Éco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.